Tribune libre

L’argent et le sport

Témoignages.re / 23 décembre 2011

Depuis quelques jours, la presse nous parle sans vergogne de l’arrivée de Beckman au PSG, mais à quelles conditions !
800.000 euros par mois sans compter les gains publicitaires.
Chers amis érémistes, RSA, petits fonctionnaires, chefs des PME, allons faire le calcul à l’année : 800.000X12 = 9.600.000 euros
Une personne au SMIC à partir du 1er janvier 2012 : 1.398.37X12 = 16.780,44 euros bruts.
Le salaire de Beckman représente alors : 9.600.000/16.780.44 = 572 ans
Au minimum de vieillesse : 9.600.000/8.907,34 = 1.078 ans

Cela est proprement scandaleux, comment accepter l’étalage d’un tel salaire que pour jouer avec un « ballon rond », dont je ne nie pas la beauté du spectacle et les qualités d’artiste de ceux qui, à un certain niveau des matchs de football.
Mais la dérive est trop grande aujourd’hui dans les rapports sport/argent. Alors que les associations sportives à La Réunion, les sportifs des pays pauvres, s’entraînent souvent dans des conditions lamentables, à Paris on s’ébranle, les agences immobilières deviennent fébriles, n’est-ce pas la déliquescence d’une société qui a mis l’argent au centre et a oublié l’Homme ?

Je ne peux qu’être outré devant une telle exhibition de richesses. La crise où est-elle ? Sinon que les plus pauvres seront encore plus pauvres et les plus riches seront encore plus riches. En cette période de fêtes où souvent les gens dépensent sans compter, mais ont parfois des lendemains difficiles, au moment où plus de 1 milliard de personnes souffrent de famine, le PSG, la France exalte le « dégoûtant » contrat de plus de 200.000 euros la semaine.
Quelle honte pour le sport !
Quelle dérive !

Cette attitude risque malheureusement d’imprégner nos jeunes et peut être faire rêver certains, mais malheureusement elle ne peut être que le reflet d’une société qui a perdu des valeurs telles que solidarité, fraternité…
Même les pays émergents estiment aujourd’hui que le modèle sur le plan sportif est l’Occident. Un club de Shanghai a fait venir Anelka pour la somme de 10,6 millions d’euros annuels, le double de ce qu’il gagnait avant.
Quels sont les titres qui reviennent le plus souvent ? « Puissance financière », Mais « Où est l’Homme » ?…

Jean-Max Hoarau


Kanalreunion.com