Agenda

Célébrations réunionnaises de la Journée de la Femme

Autres rendez-vous culturels de la semaine

Témoignages.re / 5 mars 2014



• L’UDIR (Union pour la Défense de l’Identité Réunionnaise) vous invite à la dédicace du dernier roman de Jean-François Samlong : "En eaux troubles" (Gallimard, 2014). Ce sera à la librairie Gérard de Saint-Denis, le samedi 8 mars 2014, à partir de 15 heures.

• Dans le cadre de sa thématique "Art et Démocratie", l’association Craie & Suie et l’Association des Artistes Libres et Indépendants de La Possession et d’Ailleurs
(A.L.I.P.A), avec Alain Noël et Elie Maillot, vous invitent à l’exposition "Ligne(s) Rouge(s)" - Hommages à Louis Pavageau - à la Galerie de Lisle (angle rue Victor Hugo et Leconte de Lisle – Résidence Indiana La Possession, centre ville). Une exposition à voir du 8 au 30 mars, du lundi au dimanche de 10h à 18h. Contact : 0693 70 41 57 – noel.color@yahoo.fr
Ces associations vous invitent également à la journée "Femme de talent – Réunionnaise du monde contre la peur et l’enfermement" le samedi 8 mars rue Leconte de Lisle à La Possession, centre ville, de 9 heures à 16 heures. Il ne peut y avoir de démocratie si le sort des femmes n’est pas un élément essentiel de la bataille contre les inégalités. 150 t-shirt exceptionnels de Catherine Boyer seront mis en vente pour la journée en hommage à sa mère récemment disparue

• Pour que le sujet de l’égalité femmes-hommes soit au centre des préoccupations, la Médiathèque Intercommunale Aimé Césaire (MIAC) de Sainte-Suzanne organise un après midi de sensibilisation, le 8 mars, avec pour thème "L’égalité femmes-hommes est ou n’est pas ?".
Du droit de vote à la parité est-on arrivé à l’égalité entre les femmes et les hommes ? Il s’agit là de sensibiliser le public aux inégalités femmes-hommes, les faire réagir et les mobiliser pour agir individuellement et collectivement contre les racines de ces inégalités. Tout en faisant un clin d’œil à Aimé Césaire, qui avait déclaré à l’Assemblée Nationale, le 17 Décembre 1982 : « L’égalité est ou n’est pas » et qui refusait que la notion de parité remplace celle de l’égalité.


Kanalreunion.com