Agenda

Conférence philo sur « la souffrance au travail »

Parmi les rendez-vous culturels de la semaine

Témoignages.re / 22 juin 2014

Voici quelques informations sur des rendez-vous culturels de cette semaine (la 25ème de l’année 2014), reçues et transmises par le Cercle Philosophique Réunionnais, présidé par Jean Viracaoundin (téléphone : 0692 28 04 20).

• Ce lundi 23 juin à 18h à la Salle Canter de l’Université de La Réunion au Moufia (Saint-Denis), Ciné-Campus projettera un film chinois dans le cadre du festival du cinéma chinois. Pour plus d’infos, contact : christine.pic-gillard@wanadoo.fr

• Le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) de La Réunion et la Direction des affaires culturelles océan Indien (DAC oI) ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition « 100 ans de protection du patrimoine à La Réunion » le mardi 24 juin 2014 à 18h au CAUE (12 rue Mgr de Beaumont à Saint-Denis). L’exposition sera commentée par Marc Nouschi, Directeur des affaires culturelles océan Indien.

• Le mardi 24 juin à 18h à « La Casa Nostra », 163 rue Jules Auber à Saint-Denis, l’Association Initiatives Dionysiennes organise son Caféco sur le thème : « Changement climatique – 3 : l’atténuer et s’y adapter ? » avec Bruno Bourgeon.

• Le mercredi 25 juin au café culturel « La Cerise » (1 rue Eugène Dayot à Saint-Paul), le café citoyen l’Arcadie de La Réunion vous invite à son prochain débat sur le thème : « L’illettrisme à La Réunion : pourquoi autant de retard ? ».
« À La Réunion, plus de 15.000 enseignants du primaire et du secondaire œuvrent chaque jour pour enseigner la lecture et l’écriture aux 220.000 élèves, scolarisés dans 660 établissements scolaires. Plus de quarante cases à lire financées par la Région viennent compléter ce travail effectué au sein de l’Education Nationale. Force est de constater que ces moyens ne suffisent pas à éradiquer l’illettrisme dans notre pays. En effet, les chiffres les plus récents (2013) indiquent que 116.000 personnes demeurent illettrées, soit plus de 20% de la population des 16-65 ans. Comment expliquer un tel constat et quelles pourraient être les solutions à concevoir pour le traiter ? M. Michel Latchoumanin, Professeur des Universités en Sciences de l’Education, Docteur en Psychologie, Directeur du centre interdisciplinaire de recherche sur la construction identitaire (CIRCI) et ancien Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, nous apportera son éclairage ».

• Le mercredi 25 juin, la Bibliothèque Intercommunale Alain Lorraine (La Source à Saint-Denis) vous invite à faire connaissance avec les professeurs de l’Ecole Municipale de Musique de Beauséjour (EMIB) ; à 10 h : « Show case » des professeurs. A l’issu du concert, le Directeur de l’EMIB, sera présent pour répondre à vos questions sur l’offre et les conditions d’inscription à l’école de musique de Beauséjour. Entrée libre sous réserve des places disponibles.

• Le mercredi 25 juin à 18h 15 à Léspas Leconte de Lisle de Saint-Paul, Les Amis de l’Université organisent une conférence sur « Les compagnies des Indes, histoire et anthropologie », avec Bernard Champion (professeur en anthropologie à l’Université).

• Le vendredi 27 juin à 17h, le Cercle Philosophique Réunionnais tiendra une conférence à la médiathèque Benoîte Boulard du Port sur le thème : « La souffrance au travail ». Avec Christelle Vitry, trésorière du CPR.

• Le vendredi 27 juin à 19h à la mairie de Saint-Denis, Le café citoyen l’Arcadie de La Réunion poursuit le débat sur l’alimentation à La Réunion ("Du carri au cot : évolution et conséquences de l’évolution de l’alimentation"), avec une conférence-débat intitulée : Le sucre dans tous ses états. Avec Frédérique Stein, responsable de l’offre alimentaire à la DAAF, et Marie-Claude Galland, médecin pharmacologue.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • A mon avis la souffrance peut revêtir divers formes contre lesquelles il faut se battre de manière ferme et déterminée.
    Pression de la hiérachie, harcèllement, mutation, intimidations, discriminations doivent être doivent combattus et si besoin trouver leurs résolutions par voie judiciaire.
    Maintenir des personnes dans une sorte d’ indifférences organisées , d’otages de conflits de personnes pour mieux les noyer , cela aussi il faut dénoncer et trouver les comploteurs.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com