Agenda

Conférences publiques : Ports du Gujarat, portes des Indes Bharuch & Surat a travers l’histoire

À la découverte d’une des régions à l’origine du peuplement de La Réunion

Témoignages.re / 26 septembre 2016

Trois conférences de Sara Keller sont prévues cette semaine à La Réunion : à Saint-Denis mardi 27 septembre 2016 à 18h30, Grand salon de la Mairie ; à Saint-Benoit mercredi 28 septembre 2016 à 18h30, Médiathèque A. Roussin et à Saint-Pierre vendredi 30 septembre 2016 à 18h30. Hôtel de Ville. Voici la présentation de ces conférences par l’Association musulmane de La Réunion.

JPEG - 76.2 ko

« Historienne et archéologue du bâti formée en France et en Allemagne, Sara Keller exploite une méthode pluridisciplinaire dans ses travaux portant sur les monuments et les structures urbaines historiques en tant que source d’information pour l’étude des contextes socio-culturels pluriels. Spécialiste de l’architecture médiévale et moderne de l’Inde du Nord, elle travaille notamment sur les villes portuaires du Gujarat et les transferts culturels et technologiques entre l’Orient et l’Occident dont ces cités sont le théâtre depuis plusieurs millénaires. Elle est rattachée au laboratoire de recherche ‘’Orient et Méditerranée’’ (UMR 8167) de l’Université de Nantes, ainsi qu’au département d’histoire de l’Université du Maharaja Sayajirao de Baroda (Gujarat, Inde). Elle mène à ce titre des projets de terrain portant notamment sur les ports historiques du Gujarat et leur impact sur l’activité commerciale et culturelle de l’océan indien. Elle a été enfin commissaire de l’exposition ’Port Towns of Gujarat’ présentée lors de l’inauguration de la nouvelle Alliance Française d’Ahmedabad en 2012.

Cette conférence présente un grand intérêt : D’une part parce-qu’il est rare d’avoir des présentations en français de travaux de recherche s’agissant de cette région du monde de tradition anglophone (sous-continent indien). D’autre part parce-que les districts de Bharuch et Surat sont les ’berceaux’ des Indo-musulmans Gujararatis qui sont arrivés très tôt à La Réunion, à partir de 1850, et dont l’histoire méconnue se doit d’être partagée avec tous les Réunionnais. Elle pourra aussi apporter des éléments de compréhension de la relative réussite économique et sociale de ce groupe dans notre île, et de l’ensemble de la diaspora présente sur tous les continents ».


Kanalreunion.com