Agenda

La mission Rosetta et la comète Tchouri (Churyumov-Gerasimenko)

Conférences des Amis de l’Université

Témoignages.re / 29 octobre 2015

Du 1er au 8 novembre, les Amis de l’Université vont recevoir Jean-Pierre Lebreton, un des spécialistes de la mission Rosetta/Philae et responsable de 2 appareils sur cet orbiteur. Jean-Pierre Lebreton nous parlera de cette aventure ainsi que des premières informations recueillies à ce jour lors de 3 Conférences, les 3, 4 et 5 novembre à Saint-Pierre, Saint-Paul et Saint-Denis.

JPEG - 24 ko
Vue de Tchouri le 15 mars dernier, à 165 kilomètres de distance. Credits : ESA/Rosetta/NAVCAM – CC BY-SA IGO 3.0

Jean-Pierre Lebreton, un des spécialistes de la mission Rosetta/Philae tiendra 3 conférences le mois prochain à La Réunion.
- Le mardi 3 novembre, centre culturel L. Langenier, Saint Pierre, 18h15
- Le mercredi 4 novembre, Lespas Leconte de Lisle, Saint Paul, 18h15
- Le jeudi 5 novembre, Salle Canter, Université, Saint Denis, 18h30
en collaboration avec le Service Université Art et Culture (SUAC) de l’Université

La sonde cométaire Rosetta, composée du vaisseau principal, l’orbiteur, et de l’atterrisseur Philae, a été lancée par une fusée Ariane-5 de la base de Kourou en mars 2004. Après 10 ans de voyage, la mission est arrivée mi-2014 près de sa cible, la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, mieux connue de son petit nom "Tchouri". Elle surveille l’évolution de son activité dans son périple autour du Soleil.

Les observations ont commencé en avril 2014, alors à une distance de plusieurs millions de kilomètres. Rosetta, arrivée comme prévu pour son rendez-vous avec Tchouri début août 2014 à la distance de 100 km du noyau, escorte la comète sur son orbite autour du Soleil. Le 12 Novembre 2014, Philae, après s’être détaché de l’orbiteur, a réussi son atterrissage – un peu mouvementé- à la surface du noyau.

L’orbiteur est sur une trajectoire complexe autour de Tchouri, fortement contrainte par la présence de gaz et de poussières dans la coma. Tchouri, qui s’est approchée au plus près du Soleil le 13 août 2015 est en train de s’en éloigner. La moisson d’informations nouvelles et exceptionnelles recueillies par Rosetta est impressionnante et a déjà fait l’objet de nombreuses publications dans la littérature scientifique.

La fin de mission, initialement prévue en décembre 2015, est repoussée à septembre 2016, ce qui permettra de suivre la baisse d’activité de la comète en fonction de son éloignement du Soleil.

Jean-Pierre LEBRETON est chercheur dans le domaine des environnements ionisés des objets du système solaire.

-  Après des études à l’Université d’Orléans, il est parti en 1978 en post-doc dans un des laboratoires de l’Agence Spatiale Européen (ESTEC, Noordwijk, Pays-Bas). Il a été chercheur à l’Agence Spatiale Européenne de 1980 à 2011. Impliqué dès 1984 dans l’étude de la mission NASA-ESA Cassini, (Cassini-Huygens) il a été responsable scientifique de Huygens de 1989 à 2011.

-  Jean Pierre Lebreton a contribué à l’étude de la mission Venus Express de l’ESA, et à celle d’une mission ESA-NASA vers Jupiter (maintenant en développement sous le nom de JUICE par l’ESA). Il a participé au développement de plusieurs instruments spatiaux, parmi lesquels l’instrument RPC-MIP à bord de Rosetta. Suite à son départ de l’ESA en 2011, il est devenu chercheur associé au LPC2E (CNRS-Université d’Orléans) ainsi qu’au LESIA/Observatoire de Paris-Meudon.


Kanalreunion.com