Agenda

Un roman fiction qui dénonce des réalités réunionnaises scandaleuses

"Le ventre du barbare" d’Arnold Jaccoud

Témoignages.re / 2 décembre 2014

Ce mercredi 26 octobre, le Café Citoyen l’Arcadie de La Réunion, animé par Céline Chabut, a organisé à "La Cerise" de Saint-Paul une rencontre très intéressante sur "les lanceurs d’alerte" dans le monde et à La Réunion. À cette occasion, le public a eu la chance de pouvoir rencontrer un psychosociologue et "lanceur d’alerte" réunionnais, Arnold Jaccoud, qui a présenté son dernier roman "Le ventre du barbare" (Edition L’Eclipse du Temps), qui, « à sa façon, lance l’alerte sur certaines pratiques économiques péi ». Et lors de ce débat, plusieurs intervenants ont fait un lien entre ce roman fiction, qui dénonce des réalités réunionnaises scandaleuses, et l’affaire Moussajee-SOGÉCORE.
Comme cela a été dénoncé le 2 août dernier par Salim Moussajee lors d’une conférence de presse, celui-ci est victime depuis huit ans avec son frère Yassine et le personnel de leur société commerciale. Cela, de la part d’une société monopolistique qui a bénéficié de nombreuses complicités bancaires et institutionnelles pour liquider et piller l’entreprise des frères Moussajee, seconde vendeuse de pneus dans le pays.
D’où le lien qui a été fait ce mercredi entre le roman d’Arnold Jaccoud et cette affaire car il y raconte l’histoire d’une arnaque. « Sur une île caractérisée par son économie de comptoir, les lobbys importateurs et distributeurs dominent le marché, sans la moindre considération à l’égard de leurs outsiders. Leurs alliés naturels et parfois complices : le monde de la banque et de la finance. Pour compléter le trépied : le système judiciaire, symbiote consentant des deux autres.
Dans cet environnement, où les gens ne sont jamais ce qu’on croit qu’ils sont, les deux jeunes propriétaires d’une petite entreprise, escroqués par un leader économique tout puissant jaloux de leur réussite, se battent avec d’autres, pour se faire restituer leurs biens, spoliés sans vergogne... La justice ferme les yeux ou s’accroche à des considérations techniques... ». Voilà la présentation de ce « polar sociologique » intitulé "Le ventre du barbare".


Kanalreunion.com