Culture et identité

9ème édition du Festival du film de La Réunion

Du 12 au novembre 2013

Témoignages.re / 30 octobre 2013

La 9ème édition du Festival du film de La Réunion aura lieu du mardi 12 au samedi 16 novembre 2013. Les projections se répartiront entre le multiplexe Ciné Cambaie ? à Saint-Paul, la plage des Brisants ? à Saint-Gilles les Bains et Léspas Leconte de Lisle ? à Saint-Paul.

Comme tous les ans, huit films français seront projetés au Ciné Cambaie de Saint-Paul. Six d’entre eux seront en compétition. Tous sont des premiers ou des seconds longs-métrages français. Le réalisateur Cédric Kahn a été désigné président du jury. Il aura à ses côtés Valérie Donzelli, Patrick Chesnais, Jérémie Elkaïm, Julie Ferrier, Sylvie Testud, Suzel Grondin Pilou, Clement Vernay, Yannick Le Sager.

"Un beau dimanche" de Nicole Garcia sera projeté en ouverture du Festival et "Zulu" de Jérôme Salle sera diffusé en clôture.

Les six films seront en compétition pour trois Prix : l’Orchidée d’Or du meilleur film doté par Carte Noire, l’Orchidée d’argent pour le Prix du public soutenu par Corsair, et l’Orchidée de bronze en partenariat avec Studio CinéLive pour le Prix du jury jeune.

"Mariage à Mendoza", d’Edouard Deluc, avait remporté le Prix du meilleur film en 2012. "Parlez moi de vous" de Pierre Pinaud avait reçu la même récompense en 2011."Belle épine" de Rebecca Zlotowski avait été primé en 2010, "J’ai oublié de te dire" de Laurent Vinas-Raymond l’avait été en 2009, "Les grandes personnes" en 2008, "Caramel" en 2007, "La faute à Fidel" en 2006 et "Franckie" en 2005.

Carte blanche à Josiane Balasko

Cette année, c’est à la réalisatrice et actrice Josiane Balasko que le Festival donne Carte blanche. Elle présentera trois films projetés gratuitement sur la plage des Brisants à Saint-Gilles. À l’issue des projections, des débats seront organisés entre Josiane Balasko et le public.

Cette année encore, le Festival renouvelle sa sélection "Next génération" avec pour fil conducteur la musique. Une sélection de 6 œuvres, 2 longs-métrages et 4 courts-métrages, sur deux soirées, seront présentés au public. Cette sélection sera projetée à la salle Leconte Delisle (Lespas) et sera présentée par Mélanie Seguer–Guitton, une jeune artiste formée au Conservatoire d’art dramatique du 10ème arrondissement de Paris et actrice dans plusieurs séries télés locales.

Favoriser le lien social

Toujours sensible aux grands problèmes de société, le Festival se mobilise une nouvelle fois cette année pour le maintien du lien social. Dans sa volonté de rendre le cinéma accessible à tous, il se déplace dans des maisons d’accueil du 3ème âge.

Cette démarche en faveur de la rupture de l’isolement et du maintien du lien social s’ajoute à celle engagée depuis plusieurs années par le Festival auprès de l’association “Toutes à l’école” qui promeut l’éducation des jeunes filles dans le monde.

Enfin, comme les années précédentes, des ateliers et des rencontres permettront aux différents publics — scolaires, jeunes, amoureux du cinéma, professionnels —, d’échanger et de débattre avec les invités du Festival.

À noter que depuis quatre ans, le Festival bénéficie du label MAQ (manifestation artistique de qualité).

Les tarifs

Le prix des places est fixé à 5 euros. Les places seront en préventes au Ciné Cambaie, au Ciné Lacaze Saint-Denis et au Plaza Saint-Louis. Les projections à Léspas (Espace culturel Leconte de Lisle) et à la plage des Brisants ainsi que les rencontres professionnelles sont gratuites et accessibles à tous.
Pour toutes informations sur les programmes, aller sur : http://300gp.ovh.net/~festivalp/
• Le concept du Festival

Chaque année, depuis neuf ans, le Festival du film de La Réunion poursuit sa mission : offrir le cinéma en partage. Guidé par des valeurs qui l’ont façonné depuis ses débuts, — la curiosité, la rencontre, l’échange —, il célèbre un art populaire et ses talentueux artisans réunis par leur originalité et leur audace. Cette plongée passionnée et passionnante au cœur des coulisses de la création vise ainsi à mettre en lumière de jeunes réalisateurs tout en donnant aux Réunionnais le goût du 7ème Art.

• Les projections

Comme chaque année, le Ciné Cambaie s’inscrit au cœur du Festival et met au programme de nombreuses festivités. Installé à Saint-Paul, ce multiplexe de huit salles accueille les soirées officielles, les séances publiques qu’accompagnent les équipes de films et les projections gratuites pour les scolaires.

À Saint-Gilles-les-Bains, un écran géant de 24 mètres est installé sur la plage des Brisants, la transformant en salle de cinéma à ciel ouvert, le temps du Festival. Convivial et insolite, cet écrin à la belle étoile propose un programme qui l’est tout autant : une carte blanche offerte à Josiane Balasko. Lors de trois soirées, elle présente ses trois films coups de cœur à un public familial, les pieds dans l’eau et la tête dans les étoiles. Optimisée par l’installation cette année d’un projecteur numérique, chacune des projections est en entrée libre.

Enfin, le Festival est de nouveau présent à l’Espace culturel Leconte de Lisle (Léspas) de Saint-Paul, lieu d’échanges et de dialogues, en proposant deux rencontres professionnelles, ouvertes à tous, consacrées aux grands questionnements du 7ème Art, ainsi qu’une sélection spéciale intitulée “Next Generation”, autour de la musique.
Le film d’ouverture

“Un beau dimanche” de Nicole Garcia

Mardi 12 novembre à 19h30 au Ciné Cambaie à Saint-Paul (sur carton d’invitation) Soirée officielle - Film hors compétition.

Scénario de Jacques Fieschi, Nicole Garcia, avec Louise Bourgoin, Pierre Rochefort, Dominique Sanda, Déborah François, Éric Ruf, Benjamin Lavernhe, Jean-Pierre Martins, Olivier Loustau…

Solitaire dans la vie, Baptiste est un instituteur qui sait parler à ses élèves. Mais il ne reste jamais plus d’un trimestre dans le même poste. Sous une apparence lisse, il y a des failles en lui, une violence même. Il hérite malgré lui de Mathias, un écolier oublié par un père négligent qui s’est trompé de week-end. Le jeune garçon conduit Baptiste jusqu’à sa mère, Sandra. En une journée, un charme opère entre eux, comme l’ébauche d’une famille pour ceux qui n’en ont pas.


Kanalreunion.com