Culture et identité

À l’honneur l’Afrique

4ème Challenge rond la terre

Jean Fabrice Nativel / 28 juillet 2010

David Testan, président d’ODAS, revient sur cette 4ème édition du Challenge rond la terre à l’occasion de cette Année de l’Afrique. Cette compétition s’est jouée dimanche (25/07) au Comité régional de boxe française et de moringue à la Marine Sainte-Suzanne avec une palette de découvertes, d’expositions, d’initiations. Un franc succès auquel à contribué le public et les partenaires amateurs de “galo” et de challenge artistique.

Justement, éclairez-nous sur le challenge artistique ?
— C’était le temps fort de cette édition ! Trois équipes (1) — une réunion d’écoles de moringue — ont dans le “ron” offert tour à tour au public une chorégraphie magnifique en hommage aux ancêtres porteurs de cette culture de lutte dans l’île, celles voisines et lointaines et passé ce message « le combat continue ». Chaque spectacle est animé de danseurs, percussionnistes et d’un échassier qui symbolise les aînés, veille sur nous, nous donne la force. Tous avaient revêtu leurs parures de guerriers ! Au final, une note départage les artistes : 20/20 à Kaloubadia.

Un « hommage aux ancêtres porteurs de cette culture de lutte dans l’île »

De nombreux artistes ont été associés à cette manifestation, est-ce pour une raison particulière ?
— Spectacle de danse africaine, exposition, initiation à la lutte etc. ont ponctué cette manifestation et surtout, on a, à notre manière, célébré cette Année de l’Afrique. Les invités aux ateliers ont aussi révélé leur talent et au fil d’exposition (2) fait connaissance avec “La richesse des styles de luttes africaines”, “Les origines africaines des danses et musiques actuelles” accompagné d’un questionnaire, “Les boucliers de la sagesse”. Ils se sont même initiés à la lutte et ont découvert les vertus des plantes médicinales.

« Notre participation, cette semaine, à l’ouverture des Jeux des jeunes de l’océan Indien »

ODAS est une association sollicitée de part et d’autre, quel est votre agenda ?
— Des actions sont en cours de réalisations. Ce que je peux vous confier est notre participation cette semaine à l’ouverture des Jeux des jeunes de l’océan Indien au Stade de l’Est (Saint-Denis), présence à Mizik a pat (Mafate) et la sélection de Jessica Bourly à un challenge en France et à tous les rendez-vous du championnat moringue… pour la suite, vous serez tenu informer.

Que se soient pour leur participation au “galo” ou au challenge artistique, tous les compétiteurs ont été récompensés. Sans oublier, Max Pony, ex-président de l’OMS de Saint-Suzanne « qui nous a fait découvrir le moringue en 1996 », se souvient Davd Testan.

ODAS a construit avec rigueur une réputation d’où de nombreuses demandes à l’exemple de leur présence à la soirée Muyai Thaï et leur solidarité envers les employés du “Quotidien”. Une affaire qui roule.

Texte Jean-Fabrice Nativel – Photos Johan Mounien

(1) Mélanz maron, Gèriyé de Lèst, Kaloubadia
(2) La tenue, le respect du temps, la mixité, le mélange des catégories d’âge, l’enchaînement technique (combats, acrobatie, maîtrise du geste et autres), le choix de la musique et l’interactivité entre musiciens et danseurs, l’utilisation de l’espace, les apports d’éléments extérieurs (innovation) et savoir placer son regard.



Les lauréats de ce challenge

• Ali Barège (Simangavol)
• Johan Mitram (KAIASSE)
• Fahady Corodi (Simangavol)
• Yannick Saïd (Simangavol)
• Freddy Ibroc (Batay kok)
•Jérémy Puylaurent (Batay kok)
• Sébastien Ogire (ODAS)
• Sandy Bège (ODAS)


Kanalreunion.com