Culture et identité

À la mémoire des engagés

Journée du 11 novembre aux Lazarets

Témoignages.re / 7 novembre 2009

La Fédération des associations et groupements religieux hindous et culturels tamouls de La Réunion invite la population à rendre hommage aux milliers d’engagés venus travailler à La Réunion après l’abolition de l’esclavage. Cet hommage aura lieu à Bois-Rouge, Grand-Bois, au Foirail de Piton Saint-Leu, à Vue Belle de La Saline, et toute la journée aux Lazarets de la Grande Chaloupe.

Le 11 novembre, la Fédération des associations et groupements religieux hindous et culturels tamouls de La Réunion (FAGRHCTR) va rendre hommage à la mémoire des ancêtres venus travailler la Terre Réunionnaise sous contrat d’engagés dans des conditions de travail souvent proches de celles des esclaves.
Depuis 2003, la Fédération a choisi cette date symbolique qui marque officiellement la fin de l’engagisme indien. En effet, le 11 novembre 1882, l’accord franco-britannique qui permettait à l’île d’importer des travailleurs indiens est suspendu. Ce qui n’empêchera pas ce commerce de se poursuivre jusqu’à 1895 et de s’étendre à d’autres pays (Madagascar, pays africains, Chine, etc.) jusque dans les années 1930.
La Fédération invite chaque citoyen à se joindre à cette journée culturelle collective. C’est l’occasion pour la population réunionnaise de se ré-approprier l’histoire commune avec des milliers de personnes venues d’Afrique, de Madagascar, d’Inde, de Chine, du Vietnam, etc. Cet hommage aura lieu à 9 heures auprès des stèles installées par la Fédération à l’usine de Bois-Rouge, de Grand-Bois, au Foirail Piton Saint-Leu, à Vue Belle de La Saline. Puis, dès 10 heures, aux Lazarets de la Grande Chaloupe, lieu de passage des ancêtres. Des bus seront mis à disposition.
Au programme de l’hommage aux Lazarets, un village de stands (Cercle généalogique de Bourbon, GRAHTER, Naada, AGDEIR, ECSKSD, Surya Editions, Dharma Bâla, etc.), des expositions (sur l’engagisme, la quarantaine aux Lazarets, les gens de la mer), de la musique et des chants (poèmes, Naada, Dalons chinois, Maloya, Bal tamoul, etc.), et les interventions d’historiens mauricien, sud-africain, réunionnais.
L’hommage ancestral aura lieu au bord de la mer, cérémonie hindoue en présence des représentants religieux et culturels des différents apports ethno-culturels.
Pour la Fédération, il ne s’agit pas de s’approprier un lieu qui appartient à tous les Réunionnais. « Les Lazarets ne sont pas un lieu qui appartient à une communauté, mais nous avons fait le choix de rendre hommage à nos ancêtres », indique Daniel Minienpoullé, président de la FAGRHCTR.

E.P. 


Kanalreunion.com