Culture et identité

Abraham Lincoln - 1809-1865 (États-Unis)

100 noms de combattants pour la Liberté

Témoignages.re / 29 avril 2010

« À chaque fois que j’entends quelqu’un argumenter pour l’esclavage, j’ai une forte envie de le lui voir appliquer personnellement ! ». C’est en ces termes qu’en 1865, le premier président républicain des États-Unis d’Amérique, Abraham Lincoln, se prononce contre l’esclavage.

Dès le début de son premier mandat, en 1860, Lincoln affiche clairement ses opinions anti-esclavagistes, qui l’amène à mettre fin, par les armes, à l’esclavage sur le territoire des États-Unis. La guerre de Sécession (Civil War) oppose les États esclavagistes du Sud et les États abolitionnistes du Nord. C’est la guerre la plus sanglante sur le sol des États-Unis. Elle fera 620.000 morts et laissera des villes dévastées.
Lincoln dira au sujet des sudistes esclavagistes : « Ceux qui dénient la liberté aux autres ne la méritent pas eux-mêmes et sous un Dieu juste ne pourront la conserver ».
Lincoln sera assassiné en 1865. Quelques mois avant sa mort, il signera le 13ème Amendement de la Constitution américaine, qui abolit l’esclavage aux Etats-Unis.


Kanalreunion.com