Culture et identité

Allons philosopher ensemble pour être libres et responsables !

Bilan de la Journée Mondiale de la Philo 2013

Témoignages.re / 23 décembre 2013

Le Cercle Philosophique Réunionnais (C.P.R.) a envoyé hier à ses adhérent(e)s et sympathisant(e)s ainsi qu’aux médias un bilan de la célébration réunionnaise de l’édition 2013 de la Journée Mondiale de la Philosophie sous l’égide de l’UNESCO (voir son communiqué ci-après).
D’ici quelques semaines, l’association présidée par Jean Viracaoundin publiera des compte-rendus des actions qu’elle a organisées à cette occasion. Les autres associations qui ont aussi mené des actions dans le cadre de cette célébration pourront évidemment le faire également.
Dans la présentation de ce bilan, le C.P.R. déclare : « Nous remercions tous nos compatriotes qui ont participé d’une façon ou d’une autre à cet événement. Et nous félicitons l’UNESCO pour sa culture de la philosophie dans le monde. À La Réunion, la batay i kontinu pour faire vivre et promouvoir la philosophie dan nout péi afin de faire respecter et valoriser la capacité du peuple réunionnais de penser par lui-même pour être libre et responsable ».

JPEG - 57.1 ko
Une partie des marmay ayant participé au goûter-philo du 4 décembre 2013 à la Médiathèque Benoîte Boulard du Port.

Le 3 novembre 2013, le Cercle Philosophique Réunionnais a publié un communiqué pour annoncer la célébration de l’édition 2013 de la Journée Mondiale de la Philosophie. Cette Journée, célébrée officiellement sous l’égide de l’UNESCO depuis l’année 2005 le 3ème jeudi de novembre, s’est donc déroulée cette année sur le plan international le 21 novembre, sur le thème : « Des sociétés inclusives, une planète durable ». Depuis 2008, elle est célébrée à La Réunion et cette célébration dure un mois par diverses actions organisées dans toute l’île par plusieurs associations culturelles et institutions.

Nous rappelons que selon l’UNESCO, cette Journée « met en avant le rôle que joue la philosophie dans notre quotidien. Elle permet d’avoir une réflexion auprès d’un large public. Et d’autant plus dans des pays où la philosophie n’est pas abordée en études supérieures », ce qui est le cas chez nous.
Voici donc ce qui s’est passé à cette occasion cette année à La Réunion.

- Le jeudi 14 novembre, à la médiathèque Benoîte Boulard du Port, projection, par l’Espace pour Promouvoir l’Interculturalité, du film de Karen Lopez et Olivier Hutin intitulé "Les coups d’ergots des hommes coqs" ; projection suivie d’un débat, animé par le président de l’association, Reynolds Michel, sur « Une ethnographie sur les batailles coqs au Tampon ». Le combat de coqs est une pratique ancienne et particulièrement masculine qui a lieu dans plusieurs pays du monde : en Amérique Latine, en Asie, à Bali, au Nord de La France, aux Antilles et sur l’île de La Réunion. Comment se déroule cette pratique sur notre île ? Quels sens les amateurs de coqs attribuent-ils à ces combats ? Quel est le rôle des femmes ?.

- Le samedi 16 novembre, à la bibliothèque Alain Peters du Moufia à Saint-Denis, conférence-débat du Cercle Philosophique Réunionnais avec le président de l’association, Jean Viracaoundin, sur « Le rapport aux livres et l’illettrisme à La Réunion ».

- Le jeudi 21 novembre à 18h à l’Espace Citoyen de Saint-Paul, avec le Cercle Philosophique Réunionnais, représentée par son président Jean Viracaoundin, et avec l’association pour la Promotion du Génie Collectif Réunionnais, représentée par Philippe Yee Chong Tchi Kan, conférence-débat sur le thème : « Pourquoi supprimer l’usage du mot « noir » dans les textes officiels français lorsqu’il est utilisé dans un sens négatif ou péjoratif ? ».

- Le mercredi 27 novembre, conférence-débat de l’association Les Amis de l’Université à Lespas Leconte de Lisle (Saint-Paul) avec Jean Lombard, normalien, agrégé de philosophie, ancien inspecteur d’Académie, sur le thème « Aspects du voyage, d’Ulysse à Socrate ».

- Le samedi 30 novembre à 16h à la médiathèque François Mitterrand de Saint-Denis (La Trinité), conférence de l’association ODI-Réunion (Organisation for the Diaspora Initiatives Reunion Island), présidée par Jean-Régis Ramsamy, avec Uvarajen Govindah G. Paratian, docteur en médecine et coach en développement personnel, sur le thème : « L’hypnose ou l’expression de la maîtrise de soi présente dans certaines pratiques populaires tamoules ».

- Le mercredi 4 décembre à 14h 30, goûter-philo animé par le Cercle Philosophique Réunionnais à la médiathèque Benoîte Boulard du Port, sur le thème : « Qu’est-ce qui m’embête le plus chaque jour ? ».

- Le vendredi 6 décembre à 18h à la médiathèque Benoîte Boulard du Port, conférence-débat avec l’Association pour la Démocratie Locale à La Réunion et dans l’Océan Indien (ADELROI), représentée par Marc Vandewynckele, sur le thème : « Une société démocratique dans les différents pays du monde et plus spécifiquement à La Réunion peut-elle se concevoir sans philosophie ? ».

- Le mercredi 11 décembre à 18h à la médiathèque Benoîte Boulard du Port, café citoyen par l’Arcadie de La Réunion sur le thème suivant : « Le 20 Décembre, entre mythes et réalité ». Le 20 décembre, les Réunionnais célèbrent l’abolition de l’esclavage à La Réunion.? Mais qu’en est-il de la réalité historique de cet événement trop souvent présenté sur un mode consensuel ? A-t-il réellement et définitivement mis fin à une injustice ? N’est-il pas temps de faire un retour critique sur le 20 décembre 1848 et sur un « passé qui ne passe pas » ? Pour en débattre, quelques pistes de réflexion proposées par Jean-Pierre Marchau, professeur de philosophie.

- Le vendredi 13 décembre à 18h à la médiathèque Benoîte Boulard du Port, conférence-débat avec Pascal Mariamal, directeur de la Maison des Associations du Port, sur le thème : « Quelles pratiques d’éducation populaire dans les engagements citoyens d’aujourd’hui ? ». Reportée pour cause d’empêchements divers.

- Le jeudi 19 décembre à 18h à l’Espace Citoyen de Saint-Paul, le Cercle Philosophique Réunionnais et l’Association pour la Promotion du Génie Collectif Réunionnais organisent une conférence-débat sur le thème : « Quels liens y a-t-il entre la révolte des esclaves dans la région de Saint-Leu en novembre 1811 et la proclamation officielle de l’abolition de l’esclavave à La Réunion le 20 décembre 1848 ? ».

Jean Viracaoundin, Président du Cercle Philosophique Réunionnais.


Kanalreunion.com