Culture et identité

Belle réussite de la 1ère Conférence internationale sur la diaspora tamoule

Témoignages.re / 2 août 2014

Dans le cadre de la coopération régionale, vient de se tenir la 1ère Conférence internationale sur la diaspora tamoule et la préservation de la culture, regroupant plus de 30 pays et 200 délégués étrangers. Cette importante rencontre internationale s’est déroulée la semaine dernière à Maurice (du 23 au 25 juillet), avec une délégation de La Réunion qui a pris part aux travaux et a proposé des résolutions. Ce jeudi 31 juillet, une conférence de presse a été organisée au siège de la Fédération Tamoule de La Réunion à Saint-Denis, présidée par Daniel Minienpoullé. Nous publions ci-après de larges extraits du compte-rendu de Daniel Minienpoullé de cet événement, qui ouvre de nouvelles perspectives au co-développement régional solidaire des peuples de l’Indianocéanie. Les inter-titres sont de ‘’Témoignages’’.

JPEG - 24.3 ko
Daniel Minienpoullé, président de la Fédération Tamoule de La Réunion. (à gauche)

La première Conférence internationale sur la diaspora tamoule s’est tenue du 23 au 25 juillet dernier au Mahatma Gandhi Institute de Maurice. L’initiative revient à l’Institute of Asian Studies basé à Chennaï, dirigé par le Dr. John Samuel et à M. Kadrivel Sornum de Maurice, qui ont su convaincre le gouvernement mauricien. L’International Tamil Diaspora Association (INTAD) a été constituée afin d’organiser cet événement. Ce colloque a réuni 200 délégués étrangers de 25 pays différents, qui se sont joints aux 500 délégués mauriciens autour de la thématique : préservation de l’identité et de la culture tamoule.
Différentes thématiques ont été traitées à travers les 5 sessions plénières et les 16 sessions parallèles durant 3 jours. 70 interventions avec d’éminents professeurs et chercheurs venus du Tamil Nâdu, de l’Afrique du Sud, de Corée, de Londres, du Canada, de Malaisie, de Pondichéry, de l’Australie etc. et bien évidemment de La Réunion ont proposé des sujets très pointus et argumentés, classés dans les rubriques suivantes : Histoire et migration, Langage et linguistique, Religion et culture, Migration et société, Culture et identité, Histoire et culture, Histoire et société, Médias. Précisons que les sessions plénières ont été à chaque fois présidées par un ministre du gouvernement mauricien.

5 interventions de la délégation réunionnaise

La Réunion était représentée par une consistante délégation composée entre autres de Serge Camatchy, vice-président du Conseil régional, Gilbert Canabady, président de temple et homme d’affaires, Siva Someshwaran, enseignant de langue tamoule, Michèle Marimoutou, historienne, Céline Ramsamy, enseignante, M. Nilamégame, enseignant en yoga, Arlette Mourouvin, enseignante retraitée, Daniel Minienpoullé, économiste, acteur associatif, Président de la Fédération Tamoule de La Réunion, et Stéphane Savriama, doctorant et secrétaire Est de la Fédération. 5 interventions ont été faites par cette délégation.
Notons également que sans discontinuer, durant les 3 jours la problématique de la diaspora tamoule shri-lankaise s’est posée au sujet de leurs droits humains, quand on sait que 149.000 morts ont été dénombrés jusqu’à la fin officielle de la guerre en 2009 ; une guerre opposant les originaires tamouls par le biais du LTTE chassés par le gouvernement cingalais présidé par M. Radjapaksa. Depuis 2009, près de 40.000 victimes ont encore été comptées et le statut politique de ces tamouls réfugiés dans bon nombre de pays du monde se pose. Les délégués ont unanimement salué le boycott des gouvernements mauricien et indien du Sommet du Commonwealth organisé au Shri Lanka à la fin de l’an dernier.

En 2017, la 3ème édition à La Réunion

Par ailleurs, l’occasion a été donnée aux délégués étrangers présents d’apprécier les programmes culturels tamouls mauriciens qui ont brillé par leur éclectisme et leur qualité. Parmi les résolutions nous pouvons lister :
-  l’organisation en 2016 en Afrique du Sud de la 2ème Conférence internationale de la diaspora tamoule ;
-  en 2017, la 3ème édition à La Réunion ;
-  en 2018 en Australie et 2020 au Canada.
Nous remercions les organisateurs et plus particulièrement le Dr. John Samuel, le Professeur A. Parsuramen de l’INTAD et toutes les personnes qui ont travaillé dans l’ombre pour le succès de cette 1ère Conférence internationale de la diaspora tamoule. Rendez-vous donc en 2016 en Afrique du Sud !

Daniel Minienpoullé


Kanalreunion.com