Culture et identité

"Biens communs", "responsabilité" et "solidarité"

Au programme de la semaine culturelle

Témoignages.re / 7 janvier 2013

Hier après-midi, le Cercle Philosophique Réunionnais a envoyé aux "ami(e)s de la philo" à La Réunion et aux médias un message sur des informations socio-culturelles de la semaine à venir (la seconde de l’année 2013). Trois concepts y sont notamment évoqués : les biens communs, la responsabilité et la solidarité. Voici de larges extraits de ce message, avec des inter-titres de "Témoignages".

• Tout d’abord, nous vous informons que le Café Citoyen l’Arcadie de La Réunion vous invite à deux débats sur "Les biens communs" le jeudi 17 janvier, à 18h aux Récréateurs (Saint-Denis) et le mercredi 23 janvier 2013, à 20h à La Cerise (Saint-Paul). Voici la présentation de ces débats par les organisateurs :

« L’eau, l’air, la terre, la biodiversité… : tout cela nous est donné, sans compter. On croyait ces biens communs infinis, on sait désormais qu’ils sont en réalité limités. Leur existence est aujourd’hui menacée : la marchandisation et l’industrialisation entraînent des inégalités sociales, des niveaux élevés de pollution et parfois la dégradation, voire la disparition de ces biens.

Faut-il donc accepter la commercialisation des biens communs ? Quels sont les enjeux ? Comment l’Homme s’est-il organisé pour les préserver ou les exploiter ?

Après une redéfinition du terme "biens communs", nous tenterons de débattre autour de ce thème, qui revient aujourd’hui avec force, peut-être parce que c’est un enjeu décisif pour l’avenir, et que nous avons une part de responsabilité dans leur destruction ou leur préservation ».

Contact : Céline Chabut : 06 93 02 64 94. Mail : c.chabut@gmail.com

• Nous vous informons aussi que ce jeudi 10 janvier à partir de 17 heures 30 aux Récréateurs de Saint-Denis, aura lieu une conférence-débat autour du thème "Parité et justice". Présentation et débat animé par Bernard Barsamian autour de son livre "Pour l’amour de mes filles", paru aux éditions Azalées. Conférence-débat avec la participation du Cercle Philosophique Réunionnais. Bernard Barsamian est président de l’association Paire 2 coeurs, dont les membres d’honneur sont Christian Vittori, Jean-Louis Prianon, parrain et marraine Pierrot Dupuy, Géraldine Laup. Contact : assopaire2coeurs@hotmail.fr"

"Mon Sintexpédit"

• Nous vous transmettons ce message du philosophe Arnaud Sabatier, responsable de l’association Les Rencontres de Bellepierre, qui organise régulièrement des conférences-débats avec le Théâtre du Grand Marché à Saint-Denis :

« 20142015201620172018201920202021202220232024202520262027202820292030203120322033203420352036203720382039204020412042204320442045204620472048204920502051205220532054205520562057…

Ne les oublions pas.

Une invitation à ne pas oublier — dans ce concert de vœux pour le présent — les générations futures ! (voir Hans Jonas, "le Principe responsabilité") ».

http://denis.collin.pagesperso-oran...

• À propos de vœux, nous allons vous envoyer dans quelques minutes ceux d’André Rober et des Éditions K’A, avec la présentation de leurs trois ouvrages publiés en janvier 2013 : "Pou fé ri la boush / Fer gagn riye ?", "Le drapeau noir l’équerre et le compas" et "Mon Sintexpédit". (voir encadré)

"La vie chantée par Jean Ferrat"

• Nous vous rappelons que le Café-Philo organisé par Yann Leray chaque mardi à 19h au restaurant "L’Île Noire" du Port aura pour thème, ce mardi 8 janvier : "La vie chantée par Jean Ferrat". La présentation de plusieurs œuvres de ce chanteur sera suivie d’échanges d’idées sur la façon dont cette star de la chanson française décédée en mars 2010 voyait la vie. Une rencontre animée par le Cercle Philosophique Réunionnais.

• Nous vous rappelons aussi que Henri Diogo, vice-président du Cercle Philosophique Réunionnais, participera à la prochaine conférence-débat organisée par l’association Femmes des Hauts, Femmes d’Outre-Mer le jeudi 17 janvier prochain à 17h à la Maison de la Famille au Tampon, sur "Le Bonheur" (contact tél : 0262 57 88 21).

350ème anniversaire

• Nous vous informons que lors de sa réunion de Bureau ce samedi, le Cercle Philosophique Réunionnais a choisi le concept de "la solidarité" comme thème de ses actions au cours de l’année 2013.

Dans cet esprit, il a fait le point sur divers projets à réaliser dans les prochaines semaines. Outre les décisions déjà prises pour les prochains jours, il a confirmé l’intention de l’association de participer avec d’autres organisations culturelles, tout au long de l’année, à la célébration du 350ème anniversaire de la naissance du peuple réunionnais, afin de contribuer à l’avancée de la pensée créole réunionnaise et de nout lidantité.

Sur ce thème comme sur d’autres, liés notamment au concept de la solidarité, le Cercle Philosophique Réunionnais est à la disposition d’autres associations pour mener des actions ensemble, afin d’aider notre société à progresser vers plus d’harmonie, de justice, de liberté et de fraternité.

Les nouveautés des éditions K’A pour janvier 2013

André Robèr, les éditions K’A et El taller TREIZE (Atelier Galerie El Taller 13) viennent de faire connaître leurs nouvelles publications pour janvier 2013. Voici leur présentation de ces trois ouvrages.

• "Pou fé ri la boush / Fer gagn riye ?"

JPEG - 28.3 ko

« Rires amers dans les littératures et productions filmiques réunionnaises et mauriciennes.

Les créations artistiques de La Réunion et de l’île Maurice, ici réduites aux parts de la littérature et des productions filmiques, semblent peu propices à l’humour si l’on en juge par les seules œuvres qui arrivent jusqu’aux publics occidentaux. Pourtant, le rire, la plaisanterie, la dérision, le jeu de mots bruissent dans l’espace social et créatif de ces deux îles. Souvent amers, ils invitent certes à se demander s’ils font simplement "rire la bouche". Mais ils posent une autre question : pourquoi sont-ils aussi peu entendus dans les pays "du dehors" alors qu’ils semblent être l’un des modes majeurs de la régulation des conflits et de la socialité complexe de ces mondes créoles postcoloniaux ? C’est ce que s’attache à analyser ce volume, publié dans le cadre de l’OSOI (Observatoire des Sociétés de l’Océan Indien) de l’Université de La Réunion.

Avec les contributions de Markus Arnold (École Supérieure d’Art de La Réunion, University of Johannesburg), Bruno Jean-François (Mauritius Institute of Education), Bénédicte Mauguière (Colby College, USA), Nazir Ahmed Can (Universidade de São Paulo), Carpanin Marimoutou (Université de La Réunion), Vicram Ramharai (Mauritius Institute of Education), Valérie Magdelaine-Andrianjafitrimo (Université de La Réunion), Yolaine Parisot (Université Rennes 2), Mar Garcia (Universitat Autònoma de Barcelona).

Entretien avec Wassim Sookia. Illustrations des films de David Constantin, Wassim Sookia, Gaston Valayden, de la pièce "Votez Ubu Colonial" d’Emmanuel Genvrin et la troupe du Théâtre Vollard, des strips de Tiburce de Téhem. 20 euros ».

• "Le drapeau noir l’équerre et le compas"

JPEG - 20.6 ko

« Texte de Léo Campion. 20 euros. Première parution Éditions Goutal-Darly 1978. La présente édition est la reproduction de l’ouvrage publié en 1996 par les éditions Alternative Libertaire Bruxelles et la Maison de la solidarité et de la Fraternité de (Evry). Elle est augmentée de deux textes de Patricio Salcedo : "Anarchie Franc-maçonnerie même combat" - Léo Campion ("Le trublion anarchiste, qui a réussi sa vie !").

Si les maçons anarchiste sont une infime minorité, la vocation libertaire de la Maçonnerie est indéniable (...) elle est la seule association à laquelle puisse adhérer celui qui n’adhère à rien. Léo Campion ».

• "Mon Sintexpédit"

JPEG - 13.9 ko

« L’occident européen s’est débarrassé de l’image des dieux en ce début de millénaire. Les terres colonisées par les nations européennes, elles, souffrent encore de cette omniprésente.

Les processus de créolisation qui sont encore en marche en 2012 à l’île de La Réunion comme dans la plupart des espaces de créolisation intègrent totalement les faits religieux, les dieux et les saints. Les actualités nous le rappellent souvent.

La poésie et l’écriture inscrites dans l’espace dans ces espaces ne peuvent rester spectateurs indéfiniment des changements opérés.

Avec humour, le texte d’André Robèr pose un regard critique sur La Réunion et son rapport avec le religieux.

Saint Expédit, ce saint "La kour" vénéré pour le bien et le mal, est fait sur mesure pour cette île. Il est adoré par les catholiques mais aussi par les pratiquants de la religion tamoule sur l’île de tous les possibles. Il séduit aussi quelques non croyants. L’omniprésence des oratoires rouges le long des routes réunionnaises fait qu’il est sûrement le saint le plus vénéré.

Fait suffisant pour que notre poète anarchiste s’étonne de ces pratiques, s’amuse et s’attaque à l’image de saint Expédit. Ce recueil allie sous forme d’écriture classique des prières dérisoires et des poèmes visuels jouant sur les terrains de prédilections de ce saint. 15 euros ».


Kanalreunion.com