Culture et identité

« C’est une farce satirico-comique » !

La Konpani Ibao “Dékros la line”

Jean Fabrice Nativel / 27 octobre 2010

Oyé oyé, la Konpani Ibao présente “Dékros la line”. Didier Ibao et ses dalon(n)es emmènent le théâtre chez vous. Et en plus, c’est gratuit.

Aujourd’hui, on “Dékros la line” ! Vous y avez cru. Non, non, “Dékros la line” est la toute première création de la fraîche Konpani Ibao fondée récemment par… vous l’aurez tous deviné, Didier Ibao. Auteur, comédien et depuis peu directeur de cette konpani, cet enfant de Sainte-Marie est bien connu des planches pour sa collaboration de 10 ans et plus avec le Centre dramatique (Saint-Denis) qui, malgré les renouvellements de Direction, croit en lui.

« Comment on prend part à ça en tant qu’artistes et comment le public réagit et se l’approprie »

Cette pièce « est une farce satirico-comique qui critique la société. C’est l’idée aussi de la Konpani, voir comment on prend part à ça en tant qu’artistes et comment le public réagit et se l’approprie. Aujourd’hui, la société est enlisée dans une sorte de paresse, on se laisse mener par la politique sans beaucoup réagir. C’est de ça que parle “Dékros la line”, entre autres, et comment chacun i rod pou dékros zot line », dévoile l’artiste.

« J’avais envie de bosser sur mon propre projet »

Avec ce spectacle, le théâtre s’invite chez les gens. En effet, s’ils ne viennent pas au théâtre, le théâtre vient à leur rencontre. Une occasion de susciter chez eux ce désir de fréquenter les salles dédiées à cet art. C’est aussi l’originalité de cette nouvelle konpani. « J’avais envie de bosser sur mon propre projet » et « j’avais des choses à dire dans le théâtre et l’envie de créer une autre forme de théâtre à La Réunion », en l’occurrence « le kabar masqué » ou « un théâtre masqué réunionnais ». “Dékros la line” en est l’illustration et l’une des facettes.

« On a travaillé sur des grandes figures réunionnaises, la recherche de costumes, l’écriture ». Une écriture qui a été mise entre les mains de Barbara Robert. S’y ajoutent un texte de Danyèl Waro et deux monologues de Sully Andoche. « L’idée est de favoriser une écriture réunionnaise, mais sans être fermé », vous l’aurez compris.

Didier Ibao est un homme de théâtre, de création et de challenge. Son talent, il l’affirme lors de ses sorties sur scène. En ce moment, son temps est minuté, il jongle entre représentations, prises de contacts et rendez-vous pour décrocher des contrats. C’est loin d’être facile, mais on le sait motivé pour “dékros la line”.

Jean-Fabrice Nativel


Le 30 octobre à la Kazmaron

Une représentation de “Dékros la line” sera donnée ce samedi à 19h à la Kazmaron à La Saline, en partenariat avec Le Séchoir et le TCO. Plus d’informations au 0262-34-31-18 et www.lesechoir.com.


Une belle composition

Ce spectacle — une co-production du Centre dramatique — est écrit par Barbara Robert et co-écrit avec Sully Andoche et Danyèl Waro. Sur scène, on retrouve Agnès Bertile, Marie-Pierre Hoareau, Didier Ibao et François Robert. Les costumes et les masques sont de Martha Roméro, et s’occupe de l’administration Karen Dardelin. Des remerciements au Conseil général.


Kanalreunion.com