Culture et identité

Ce dimanche matin à Saint-Denis et le soir du 15 avril à Saint-Paul

Deux nouvelles actions publiques pour "2011 : l’Année d’Élie, un combattant Réunionnais de la Liberté"

Témoignages.re / 8 avril 2011

• Ce dimanche 10 avril à 11 heures, à la Pointe des Jardins, sur le front de mer du Barachois (au bout de la rue Jules Auber, près de la piscine) à Saint-Denis, la Mairie, en partenariat avec le KLÉ (Kolèktif Lané Élie), organise une cérémonie en hommage aux deux esclaves exécutés à cet endroit le 10 avril 1812, après leur participation à la révolte des esclaves en novembre 1811 dans la région de Saint-Leu.

• Cinq jours plus tard, le vendredi 15 avril à 18 heures, l’association Rasine Kaf organise une soirée au Centre Leconte de Lisle à Saint-Paul en hommage aux quatre insurgés de 1811 exécutés dans cette commune (voir le programme dans "Témoignages" de samedi dernier en page 10).
Voici la présentation de la cérémonie dionysienne de ce dimanche publiée par les organisateurs.

Dans le cadre de "Lané Élie", la Ville de Saint-Denis et le Kolèktif Lané Élie vous convient à participer à la cérémonie d’installation de la plaque commémorative de l’exécution des esclaves GÉRÉON et JASMIN, qui aura lieu le dimanche 10 avril 2011, à 11 heures, au Barachois (sur le front de mer face à la fin de la rue Jules Auber).
Voici le texte de la plaque commémorative :
« À la mémoire de GÉRÉON et JASMIN, esclaves domestiques, exécutés sur cette place le 10 avril 1812.
En 1811, des esclaves de Saint-Leu se révoltent contre le système de l’esclavage pour réclamer leur liberté. 145 d’entre eux seront arrêtés et détenus à la prison de Saint-Denis (actuelle rue Juliette Dodu) et 25 d’entre eux seront condamnés à la peine de mort. Ils seront exécutés dans les principales villes de Bourbon, comme GÉRÉON et JASMIN le furent sur cette place ».


Kanalreunion.com