Culture et identité

Clotilde, de la servitude à la liberté, un roman d’Expédite Laope-Cerneaux

Littérature réunionnaise : nouvelle parution

Témoignages.re / 21 février 2015

JPEG - 56.2 ko
Expédite Laope-Cerneaux aux côtés d’Élie Cadet, du Centre Saint-Ignace.

Ce dimanche 15 février, dans le cadre de ses traditionnelles « rencontres avec un auteur », le Centre Saint-Ignace (Saint-Denis) a organisé des échanges entre Expédite Laope-Cerneaux et le public sur son premier roman, paru en décembre dernier chez L’Harmattan. L’auteure a présenté et dédicacé cet ouvrage, intitulé ‘’Clotilde, de la servitude à la liberté’’, imaginé à partir de la vie d’un personnage réel, son arrière-grand-mère.

Expédite Laope-Cerneaux raconte les deux périodes de la vie de Clotilde : celle de l’esclavage jusqu’à 12 ans et celle qui suit son abolition avec Sarda-Garriga. Devenue libre, elle va réaliser son rêve de toujours : devenir matrone, c’est-à-dire aider les bébés à naître. Et un jour, elle aidera sa fille à mettre au monde un fils, le premier garçon de sa descendance à naître libre ! C’était le 29 juillet 1922. Et ce bébé, c’était Maxime Laope.

Lors de cette rencontre animée par Élie Cadet, Expédite Laope-Cerneaux a présenté aussi une biographie de son père, Maxime Laope, le célèbre chanteur créole et un CD-compilation de ses chansons. Le public a pu en entendre quelques chansons, présentées par le groupe Bann Laope, qui vient de sortir un CD intitulé ‘’i shant Maxime’’.

Lors de cette rencontre très intéressante, Expédite Laope-Cerneaux a transmis en substance au public un message très fort : soyons fidèles aux combats de nos ancêtres esclaves qui ont résisté aux épreuves de la barbarie de l’esclavage et continuons la lutte pour la liberté.


Kanalreunion.com