Culture et identité

Colloque international sur "La résistance dans les îles"

Avant-dernier jour du bicentenaire de la Révolte des esclaves

Témoignages.re / 7 novembre 2011

Vendredi dernier a commencé à Saint-Leu — notamment avec le baptême de l’École maternelle Élie dans le quartier du Plateau — la commémoration du 200ème anniversaire de la Révolte de nos ancêtres esclaves en 1811. Cette commémoration a continué par de nombreuses actions tout au long de ce week-end (voir "Témoignages" de samedi"). Elle se termine aujourd’hui et demain avec plusieurs autres événements très forts.

Parmi ces événements, il y a bien sûr ce colloque international qui se déroulera aujourd’hui, à partir de 8 heures 30, dans le Parc du 20 Décembre. Pendant toute la journée, il réunira des spécialistes sur la question des révoltes et des résistances à l’oppression dans les colonies françaises et autres.
« C’est une grande révolte encore méconnue à La Réunion. Elle a eu des conséquences terribles sur le plan humain. 70 morts, 25 personnes condamnées à mort, dont 18 personnes qui ont eu la tête tranchée », explique Sudel Fuma, professeur à l’Université de La Réunion et coordonnateur du K.L.É. (Kolèktif Lané Éli). D’où l’importance de cette rencontre. (voir le programme en encadré)
La journée de ce lundi se terminera par une "veillée fonnkèr" à partir de 20 heures 30.
Quant à demain, la journée sera marquée notamment par l’inauguration, sur la place de la Mairie de Saint-Leu, du mémorial de la révolte, à 10 heures ; et aussi par le film de William Cally intitulé "Élie ou les forges de la Liberté", projeté à 20 heures. (voir le programme complet sur le site www.saintleu.re)
À noter enfin que Sudel Fuma sera l’invité des matinales de Réunion Première ce mardi. Il aura notamment l’occasion de tirer quelques enseignements de la mobilisation des Réunionnais pour célébrer le bicentenaire de cet événement historique et de la réussite de cette mobilisation.


Le programme du colloque international

"Les Révoltes d’esclaves dans l’océan Indien, aux Antilles et en Amérique du Sud"

Lundi 7 novembre 2011 à Saint-Leu

8h00 : Accueil des participants
Séance inaugurale
8h15 : Mot de M. le Maire de Saint-Leu
8h25 : Mot du Président de l’A.H.I.O.I.
8h35 : Mot du Président du KLÉ
8h45 : Mot de Mme la Présidente du Conseil général
8h55 : Mot de M. le Président du Conseil régional
9h05 : Mot de M. le Préfet de La Réunion
9h15 : Vernissage de l’exposition des étudiants sur la Révolte de Saint-Leu

Première séance
"Le cadre des révoltes à l’époque révolutionnaire"
Présidence : Hubert Gerbeau
10h : Marcel Dorigny (Université de Paris VIII), "Le spectre de l’insurrection des Noirs dans la pensée et les projets des anti-esclavagistes et des abolitionnistes des années 1770 aux années 1840"
10h15 : Claude Wanquet (Université de La Réunion), "Les révoltes de l’époque révolutionnaire dans les Mascareignes"
10h30 : Frédéric Régent (Paris, Sorbonne), "Les complots et révoltes serviles en Guadeloupe pendant la Révolution française"
10h45 : Débat

Deuxième séance
"Entre révoltes et délateur"
Présidence : Claude Wanquet
11h : Tania Gandon (Université de Paris VIII), "Rébellions et révoltes des esclaves au Brésil - nouvelles approches historiographiques"
11h15 : Célia Beautemps (Université de La Réunion), "Figaro, le dénonciateur de la révolte de Saint-Leu"
11h30 : Débat

Troisième séance
"La révolte de Saint-Leu. Des causes de la révolte au procès"
Présidence : Marcel Dorigny
11h45 : Prosper Ève (Université de La Réunion), "Les piments de la colère vus par les Anglais"
12h : Jean-François Géraud (Université de La Réunion), "Existe-t-il des conditions objectives à la révolte de Saint-Leu ?"
12h15 : "Sudel Fuma (Université de La Réunion) : Le procès d’Élie et des révoltés"
12h30 : Débat

Quatrième séance
"L’après révolte"
Présidence : Frédéric Régent
14h : Albert Jauze (Docteur en Histoire), "Étude démographique de la population esclave de Saint-Leu de 1810 à 1812 à travers les registres d’Etat-Civil"
14h15 : Gilles Gérard (Docteur en Histoire), "La famille esclave, une des formes de résistance à l’oppression et au déni d’humanité"
14h30 : Philippe Bessière (EHESS), "Les célébrations du Comité Elie depuis 1999"
14h45 : Débat

Cinquième séance
"Figures de résistance"
Présidence : Jean-François Géraud
15h : Antonio Almeida Mendes (Université de Nantes), "La résistance sur les navires négriers au 16ème siècle"
15h15 : Jean-Pierre Tardieu (Université de La Réunion), "Les rois marrons de Bayano (Panama) et de Yanga (Mexique)"
15h30 : Barthelemy Manjakahery (Université d’Antananarivo), "Les figures de la résistance à l’esclavage dans le Sud malgache"
15h45 : Débat

Sixième séance
Présidence : Sudel Fuma
"Publicité sur la résistance"
16h : Jocelyn Chan Low (Université de Maurice), "Le marronnage dans la presse de l’Ile de France 1773-1810".
16h15 : Lucile Rabearimanana (Université d’Antananarivo), "Rumeurs et informations sur l’abolition de l’esclavage : impatience des Andevo de l’Alaotra et manifestations de résistances à l’esclavage dans les années 1890"
16h30 : Bruno Maillard (Docteur en Histoire), "Les juridictions répressives de l’Ile Bourbon (1815-1848) face aux soustractions frauduleuses : « penchant irrésistible » ou « besoin pressant » des esclaves"
16h45 : Débat

Septième séance
Conférence
Présidence : Prosper Ève
17h : Hubert Gerbeau (Université d’Aix), "Le roman et l’histoire : révoltes et transgression à Bourbon au 18ème siècle dans “La négresse de Paradis” d’Hubert Gerbeau".
18h : Débat
18h30 : Bilan, par Hubert Gerbeau.


Kanalreunion.com