Culture et identité

« Concrétiser nos relations avec la Chine »

Célèbration de l’année du Lapin

Sanjiv Dinama / 19 février 2011

La commune de Sainte-Suzanne a célébré mercredi dernier au Bocage la nouvelle année 4709 du calendrier chinois sous le signe du Lapin en présence du consul général de Chine, M. Zhang Guobin. Yolande Pausé, maire de Sainte-Suzanne, a rappelé les liens étroits qui unissent La Réunion et la Chine, notamment sur le plan culturel. Sur le plan économique, elle a rappelé que la Chine est devenue officiellement la deuxième puissance économique mondiale. Après avoir dépassé celui de l’Allemagne en 2007, son produit intérieur brut (PIB) vient de dépasser celui du Japon. La Chine partage de nombreux objectifs communs avec La Réunion et notamment avec la municipalité de Sainte-Suzanne particulièrement par son fort positionnement en faveur du développement durable.

Un plateau artistique très riche au Bocage notamment avec la danse du Lion de l’Association Qi Lin, ainsi que la danse du dragon exécutée par une troupe de l’île Maurice, démonstration de Karaté par les écoles de Sainte-Suzanne (rappelons que Sainte-Suzanne compte plusieurs champions de karaté), du Wushu par l’école de Laïzhou de Chine, et aussi du moringue. L’école de Laïzhou est la plus grande école internationale de kung-fu. Elle forme chaque année plus de 3.000 élèves et compte plusieurs champions internationaux.

La culture chinoise partie intégrante de la culture réunionnaise

Yolande Pausé a rappelé les liens très étroits qui unissent La Réunion et la Chine. Tout d’abord d’un point de vue culturel, le peuplement de notre île s’est fait à partir d’Europe, d’Afrique, d’Asie et notamment de la Chine. La culture chinoise fait partie intégrante de la culture réunionnaise.
Ensuite sur le plan économique, elle a souligné qu’« au vu de l’évolution du monde, l’insertion de La Réunion dans son environnement régional fait aujourd’hui l’objet d’un consensus. La Chine est devenue officiellement cette semaine la deuxième puissance économique mondiale. Après avoir dépassé celui de l’Allemagne en 2007, son produit intérieur brut (PIB) vient de dépasser celui du Japon ».
La résolution des problèmes économiques exige l’extension de notre marché d’autant plus qu’un pays comme la Chine se trouve qu’à quelques heures de notre île. Il s’agit essentiellement de mettre l’accent sur des accords de complémentarité entre notre île et les pays de la zone dans une démarche de co-développement.
La Chine partage de nombreux objectifs communs avec La Réunion et notamment avec la municipalité de Sainte-Suzanne particulièrement par son fort positionnement en faveur du développement durable. Rappelons que Sainte-Suzanne a atteint l’autonomie énergétique par le biais des énergies renouvelables.
De même sur le plan touristique, il existe de nombreuses perspectives de développement. La Chine sera dans les années à venir le premier pays émetteur de touristes au niveau mondial. Sainte-Suzanne doit pouvoir attirer de nombreux touristes chinois.

Concrétiser nos relations avec la Chine

Yolande Pausé a noté qu’« il existe de nombreux domaines dans lesquels des relations peuvent s’instaurer entre Sainte-Suzanne et ce grand pays dans le cadre d’un co-développement. L’installation d’un Consulat général de Chine a marqué une étape essentielle dans l’ouverture de La Réunion sur le monde. Après Madagascar et l’Inde, c’est la Chine qui a maintenant un Consulat général à La Réunion. C’est le résultat d’un combat commencé depuis des décennies. Et c’est un honneur pour nous d’accueillir ce soir (mercredi-NDLR) M. Zhang Guobin consul général de Chine, représentant d’un grand pays d’1,3 milliard d’habitants et de l’une des premières puissances économiques mondiales. Il s’agit maintenant pour La Réunion de concrétiser nos relations avec la Chine par le développement de nos échanges et Sainte-Suzanne compte jouer un rôle crucial ».

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com