Culture et identité

Conférence de Jean-Louis Guébourg à La Rivière jeudi sur "Le devenir de la Terre et de La Réunion dans 26 ans"

Dans l’actualité culturelle de la semaine

Témoignages.re / 11 février 2013

Le Cercle philosophique réunionnais, présidé par Aude-Emmanuelle Hoareau, a envoyé hier aux "ami(e)s de la philo" à La Réunion et aux médias un message sur les rendez-vous socioculturels de la semaine à venir (la septième de l’année 2013). Voici de larges extraits de ce message, avec des intertitres de "Témoignages".

JPEG - 73.9 ko

• Ce lundi 11 février à 18h à l’amphi 3 de la Fac des Lettres, Ciné Campus organise la projection du film "Arizona dream", d’Emir Kusturica (1993, USA). Installé à New York après la mort de ses parents, Axel Blackmar mène une vie heureuse, recensant les poissons pour le compte du Département de la pêche et de la chasse. Mais son oncle Leo, vendeur de voitures en Arizona sur le point de se remarier, le rappelle pour lui servir de témoin et, espère-t-il, de repreneur. Sur place, Axel va se retrouver balloté entre ses propres rêves, ceux de deux femmes, ceux de son oncle... Projection suivie d’un débat critique. Contact : christine.pic-gillard@wanadoo.fr

• Ce même lundi à 19h dans le quartier Malaka au Port, au pied des immeubles, Tiktak Production organise la première projection-débat de l’émission "La vie devant soi". Consacrée à l’enseignement de la langue créole au lycée, cette soirée se déroulera en deux parties : la projection du film documentaire réalisé par Anaïs Charles-Dominique, intitulé "Aurélie, réussir en créole" (un portrait d’Aurélie Filain, enseignante en créole réunionnais) ; projection suivie d’un débat organisé par Réunion 1ère et animé par Valérie Filain. L’émission enregistrée en public et en plein air sera diffusée le mercredi 13 février à 20 heures sur Réunion 1ère.

"Les moissons du futur"

• Le mardi 12 février à 18h au restaurant "Pasta e vino" de Saint-Denis, l’Association Initiatives Dionysiennes organise une rencontre sur le thème "Du bio pour la planète, mais pas à La Réunion ?", avec la projection du film de Marie-Monique Robin, "Les moissons du futur". Présentation de Thierry Denys. (voir encadré)

• Le mardi 12 février à 18h15 au Centre culturel Lucet Langenier de Saint-Pierre, les Amis de l’Université organisent une conférence avec Pascale Moignoux, auteure de romans historiques, sur "Joseph Lambert, un aventurier breton à la conquête de l’océan Indien". Contact 0692-77-49-20 - http://amis.univ-reunion.fr

"Séga Tremblad"

• Le jeudi 14 février à 20 heures au Café Édouard (à côté de la cathédrale de Saint-Denis), le Théâtre Vollard présente la 3ème projection de ses œuvres, avec la pièce "Séga Tremblad" sur l’aventure des ségatiers réunionnais en France, Trophée 2000 du meilleur spectacle outre-mer (captation RFO mars 2001 au Théâtre du Tampon). Le DVD sera disponible sur place. On y chantera Tropicadéro avec Jean-Luc, Nicole et Tom. Pour plus d’informations, contacts : Emmanuel Genvrin, 0692-08-26-51, www.vollard.com

• Le jeudi 14 février à 18h30 à la salle du Conseil de La Rivière Saint-Louis, le Cercle philosophique réunionnais vous invite à une conférence-débat avec Jean-Louis Guébourg, professeur émérite de l’Université de La Réunion, sur le thème : "Le devenir de la Terre en 2039 ?".

Ce professeur agrégé de Géographie présentera les questions évoquées dans son dernier livre, intitulé "2039", « un ouvrage de fiction décrivant le monde bouleversé à cette date ». La question suivante sera également évoquée : “Que peut-il se passer en particulier à La Réunion ?”. Cet exposé sera suivi d’un débat avec le public.

Conférence-débat sur la faim dans le monde

• Par ailleurs, nous vous signalons que dans la revue de presse de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme publiée le 1er février dernier figure un article (N°21) consacré au livre "Nourrir les pauvres oubliés" de William Dar (voir encadré) .

À ce sujet, nous vous informons que le samedi 23 février prochain à 15h à la bibliothèque Alain Peters du Moufia, le Cercle philosophique réunionnais organise une conférence-débat à propos de ce livre, suite à une projection de son DVD, sur le thème : "Que faisons-nous à La Réunion pour nourrir les pauvres oubliés ?".

Comment l’agroécologie peur nourrir le monde… et La Réunion ?

Voici la présentation du débat organisé ce mardi par AID autour du film "Les moissons du futur". Un débat autour de l’agroécologie, que le PCR défend depuis près de 40 ans pour La Réunion.

« Se nourrir suffisamment, de manière saine en respectant l’environnement, tel est le pari de l’agroécologie. Le film que nous vous proposons ce mardi soir va éclairer le sujet en présentant des initiatives agroécologiques réussies aux 4 coins de notre planète. Ces initiatives ont ceci de particulièrement intéressant qu’elles sont concrètes, mesurables, à une échelle qui permet de dire qu’elles sont des modèles possibles pour une transformation radicale de notre mode de production alimentaire.

Vous y entendrez les responsables de la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et la sécurité alimentaire, s’exprimer librement sur l’agriculture conventionnelle et sur l’agroécologie. Vous y entendrez également des agriculteurs des 4 coins du monde et des consommateurs.

Nous sommes nombreux, au vu des études de ces dernières années, à imaginer un nouveau mode d’alimentation et de relation Humanité/Terre pour nous nourrir. C’est une chaîne complète qui est repensée, et ce, jusqu’au consommateur (quel lien entre le producteur et celui qui consomme ses produits) et qui interroge l’économie (qui capte la valeur ajoutée de la production alimentaire ?). A-t-on encore besoin de tant d’engrais, de pesticides, d’insecticides, permettent-ils aujourd’hui des rendements supérieurs à l’agroécologie ? Quels sont les bénéfices et inconvénients de ces deux approches ?

Le film de Marie-Monique Robin, auquel AID a apporté un soutien financier, amène des réponses sous un angle positif, constructif, innovant. Une bouffée d’oxygène : du vert dans les yeux et le plaisir de voir des réussites exemplaires et reproductibles.

Après ce film, nous vous proposons d’échanger sur l’alimentation à La Réunion : production agricole, transformation, distribution, diversité, place de la canne, place de l’agroécologie, du bio. Partant des données publiques, nous interrogerons les stratégies en place, bousculerons les choix, briserons quelques "idées reçues" pour permettre que naisse un vrai débat sur cette question. »
"Nourrir les pauvres oubliés : le rêve d’un agronome visionnaire"

Augmenter la sécurité alimentaire et assurer un accès convenable et équitable des petits agriculteurs au marché ont été les domaines clés du travail de William Dar en tant que scientifique, décideur et administrateur.

"Nourrir les pauvres oubliés" est une autobiographie dans laquelle les réminiscences personnelles servent de support à l’auteur pour exprimer sa préoccupation pour les défavorisés. Il aborde les grands problèmes et conduit l’attention à se porter sur les "cultures orphelines" et "la faim cachée". Notant que sur les sept milliards de personnes que compte le monde, plus d’un milliard souffrent de la faim ou sont sous-alimentées, le livre examine d’une façon critique les questions économiques, environnementales et politiques auxquelles l’agriculture contemporaine est étroitement liée : les droits de douane et les subventions agricoles, la pollution de l’eau, les biocarburants, les perspectives et les problèmes liés aux organismes génétiquement modifiés, la montée des réactions contre l’agriculture mécanisée et le développement du soutien aux pratiques durables.


La population mondiale devrait dépasser la barre des neuf milliards avant 2050. En prévision de ce scénario, Dar tire l’importante conclusion générale que les solutions viables ne sont pas seulement du ressort de la technologie et de la science : elles exigent aussi un changement des mentalités, de saines politiques et une gestion avisée des institutions.

À propos des contributeurs : L’auteur, William D. Dar est le premier Directeur général de l’Institut International de Recherche sur les Cultures des Zones Tropicales Semi-Arides (ICRISAT) d’origine asiatique (Philippines). Il a aussi été membre du Groupe de Travail sur la Faim du Projet du Millénaire de L’ONU. Avant de rejoindre l’ICRISAT, Dar a été Ministre de l’Agriculture aux Philippines.

Le préfacier, Arun Tiwari, est le PDG de la société indo-américaine Healthcare Pvt. Ltd. et il enseigne à l’École des Sciences de la Gestion à l’Université de Hyderabad. Traduit de l’anglais par Guy Pignolet, le livre est vendu avec un DVD de présentation des théories de William Dar.

Contact : Surya Editions (14, rue Champ Fleuri – 97490 Sainte-Clotilde – Tél/Fax : 0262-41-22-76 - surya-editions@orange.fr), 150 p. + DVD, 15 euros.


Kanalreunion.com