Culture et identité

Continuité de l’hommage à la révolte des esclaves en 1811

« I fo pa nou oubli nout zansèt la batay pou la liberté »

Correspondant Témoignages / 16 novembre 2015

Ce week-end, après la cérémonie du 11 novembre à la ravine du Trou, le Komité Éli a continué sa célébration du 204e anniversaire de la révolte de nos ancêtres esclaves dans la région de Saint-Leu en novembre 1811.

Comme annoncé dans son programme, ce samedi ont eu lieu dans le parc du 20 Décembre à Saint-Leu diverses animations de moring, maloya, course pédestre et musique, suivies de projections des films ‘’Éli ou les forges de la liberté’’ et ‘’Madame Desbassyns’’ de William Cally.

JPEG - 99.1 ko
La cérémonie avec dépôt de fleurs à la stèle, place de la mairie, ce dimanche midi.

Le dimanche, au même endroit, a commencé par une dégustation de riz chauffé, suivie d’une conférence-débat avec l’anthropologue Georges Tergémina et d’un dépôt de fleurs à la stèle, place de la mairie, à midi. Après un pique-nique partage, s’est déroulé un beau fonnker-kabar avec plusieurs groupes d’artistes solidaires.

Ces rencontres furent l’occasion pour Yvrin Rosalie, président du Komité Éli, de rappeler l’importance de ces commémorations pour construire un avenir meilleur du peuple réunionnais : « I fo pa nou oubli nout zansèt la batay pou la liberté ». C’est dans cet esprit que sera organisée le dimanche 22 novembre prochain une rando mémoire historique sur le marronage au Piton Rouge, avec un rendez-vous à 7h au Conservatoire Botanique des Mascarins.

Yvrin Rosalie a décidé d’inscrire cette randonnée dans le cadre de la célébration réunionnaise de la Journée Mondiale de la Philosophie, avec des réflexions de quelques minutes partagées entre les randonneurs sur les enseignements à tirer de ces combats de nos ancêtres pour la liberté. Voici son téléphone : 0692 53 85 02.

JPEG - 99.6 ko
L’anthropologue Georges Tergémina à la conférence sur la révolte de 1811.


Kanalreunion.com