Culture et identité

Culture : « Qui regarde toujours, pour savoir la suite, n’agira jamais »

Les « enjeux associatifs » du mois de juillet selon la M.D.A.

Témoignages.re / 27 juillet 2009

Comme nous vous l’avions promis, chaque mois, "Témoignages" publie le thème de réflexion inscrit par l’agenda 2009 de la Maison des Associations (M.D.A.) du Port dans le mois en question. Avec un peu de retard, nous citons le passage consacré au mois de juillet. Pour ce mois, c’est le thème de la culture qui a été choisi comme « l’enjeu associatif ».

Le spectacle règne aujourd’hui à la place de la culture.
Au moment où les technologies nous ouvrent virtuellement les portes de la culture, celles de la connaissance semblent se refermer.
On a l’impression que la culture serait une affaire de spécialistes, voire même, d’une certaine élite, certaine du bien fondé de son action pour le public.
Peut-on réduire le public au simple rôle de spectateur ?
Le spectacle, qu’il soit vivant ou à la télévision, est devenu le passage obligé de l’action culturelle. Il faut que cela se voit, que cela s’entende.
La communication, modelée au gabarit médiatique et publicitaire, n’a pas t-elle pas d’autre but que d’afficher une valeur marchande ?
Alors on oublie que l’action culturelle est originellement désintéressée, parce qu’elle n’a pas d’autre but que d’élever la conscience de ceux qui composent et produisent la société : ceux qui font réellement la culture d’une société.
{}

 Pascal Mariamal

(Source : Agenda 2009 - Maison des Associations du Port)


Kanalreunion.com