Culture et identité

« Curiosité, rencontre et échange » entre Réunionnais autour du 7e art

Festival de La Réunion du 6 au 10 novembre

Témoignages.re / 24 octobre 2012

Chaque année, depuis huit ans, le Festival du Film de La Réunion poursuit sa mission : offrir le cinéma en partage. Guidé par des valeurs qui l’ont façonné depuis ses débuts — la curiosité, la rencontre, l’échange —, il célèbre un art populaire et ses talentueux artisans réunis par leur originalité et leur audace. Cette plongée passionnée et passionnante au cœur des coulisses de la création vise ainsi à mettre en lumière de jeunes réalisateurs tout en donnant aux Réunionnais le goût du 7e art. C’est ainsi qu’hier en conférence de presse a été présenté le concept de la 8e édition de ce festival, qui aura lieu durant la seconde semaine de novembre prochain. Voici la présentation de cet événement culturel, dont le programme complet est accessible sur le site www.festivaldufilmdelareunion.com

JPEG - 13.7 ko
Melanie Seguer prsentatrice de "Next generation" FFRUN.
(Crdit photo Laurent Capmas/Festival du film de La Runion)

La 8e édition du Festival de La Réunion aura lieu du mardi 6 au samedi 10 novembre 2012. Comme tous les ans, huit films français seront projetés au Ciné Cambaie de Saint-Paul. Six d’entre eux seront en compétition. Tous sont des premiers ou des seconds longs-métrages. Le réalisateur français Lucas Belvaux a été désigné président du jury. Il aura à ses côtés Rachida Brakni, Amira Casar, Kelly Dargaud, Fred Eyrier, Audrey Fleurot, Eric Languet, Anne Marivin et Natacha Régnier
"Main dans la main" de la Française Valérie Donzelli sera projeté en ouverture du Festival et "Thérèse Desqueroux" du réalisateur français Claude Miller sera diffusé en clôture. Ce cinéaste, décédé en avril dernier, avait présidé le jury du festival en 2007.

Projections et débats

Les six films français seront en compétition pour cinq Prix : l’Orchidée d’Or du meilleur film doté par Carte Noire à hauteur de 6.000 euros. L’Orchidée Passion pour la meilleure interprétation féminine. L’Orchidée Noire pour la meilleure interprétation masculine. Ces prix ont été réalisés par le joaillier Philippe Ferrandis. Le Prix du public en partenariat avec la classe de BTS communication du lycée Leconte Delisle à Saint-Denis. Les trois prix du Jury Jeune, encadré par le magazine Studio Ciné Live.
"Parlez moi de vous" de Pierre Pinaud, avait remporté le prix du meilleur film en 2011. "Belle épine" de Rebecca Zlotowski avait été primé en 2010. "J’ai oublié de te dire" de Laurent Vinas-Raymond l’avait été en 2009, "Les grandes personnes" en 2008, "Caramel" en 2007, "La faute à Fidel" en 2006 et "Franckie" en 2005.
Cette année, c’est à l’acteur François Berléand que le Festival donne Carte blanche. Il présentera trois films projetés gratuitement sur la plage des Brisants à Saint-Gilles. À l’issue des projections, des débats seront organisés entre François Berléand et le public.

Sensible aux grands problèmes de société

Cette année, le festival ouvre ses portes à la "Next generation", une sélection de 6 œuvres, 3 long-métrages et trois court-métrages, choisies pour les jeunes de 15 à 25 ans. Cette sélection sera projetée à la salle Leconte Delisle et sera présentée par Mélanie Seguer–Guitton, une jeune artiste formée au conservatoire d’art dramatique du 10e arrondissement de Paris et actrice dans plusieurs séries télés locales.
Toujours sensible aux grands problèmes de société, le Festival se mobilise une nouvelle fois cette année contre l’enfermement et du maintien du lien social, en amplifiant même le périmètre de ses actions. Dans sa volonté de rendre le cinéma accessible à tous, il se déplace dans des lieux d’isolement et de retrait, qu’il soit physique ou mental, consécutif d’une décision judiciaire, d’une maladie ou de l’âge.
Cette démarche en faveur de la rupture de l’isolement et du maintien du lien social s’ajoute à celle engagée depuis plusieurs années par le Festival auprès de l’association “Toutes à l’école”, qui promeut l’éducation des jeunes filles dans le monde.
Enfin, comme les années précédentes, des ateliers et des rencontres permettront aux différents publics — scolaires, jeunes, amoureux du cinéma, professionnels — d’échanger et de débattre avec les invités du Festival. À noter que depuis trois ans le Festival bénéficie du label MAQ (manifestation artistique de qualité).


Kanalreunion.com