Culture et identité

Danyèl Waro artiste de l’année au WOMEX

Nouvelle distinction internationale pour le maloya

Manuel Marchal / 3 novembre 2010

Dimanche matin à Copenhague, le Prix d’artiste de l’année a été remis à Danyèl Waro lors du WOMEX 2010. C’est une nouvelle reconnaissance internationale pour le maloya, un an après son inscription au Patrimoine mondial de l’humanité.

Du 27 au 31 octobre dernier s’est tenue à Copenhague la 31ème édition du WOMEX, World music expo. Le WOMEX est le plus grand rendez-vous des musiques du monde. Le dernier jour était celui des distinctions. Le Prix d’artiste de l’année a été remis à Danyèl Waro.
Parmi les raisons invoquées par le jury du WOMEX pour distinguer Danyèl Waro figure son refus de faire le moindre compromis pour la promotion du maloya et de l’identité culturelle réunionnaise. Le communiqué du WOMEX rappelle que Danyèl Waro avait passé deux années en prison en France pour avoir refusé de porter des armes.
Le WOMEX souligne aussi que le maloya avait été longtemps rejeté dans l’ombre. Il a été sauvé dans les années 70 par les mouvements progressistes, avant une reconnaissance officielle dans les années 80.
Un an après l’inscription par l’UNESCO du maloya sur la liste du Patrimoine immatériel de l’humanité, le maloya est à nouveau distingué sur un plan international.
C’est un nouvel hommage rendu à tous les militants qui ont lutté pour que le peuple réunionnais puisse avoir toujours droit à son maloya.

M.M.


Kanalreunion.com