Culture et identité

De jeunes moringueurs au Mozambique

Cinthia Fontaine / 21 novembre 2011

Une dizaine de jeunes moringueurs et maloyeurs partiront le 4 décembre prochain pour une semaine au Mozambique à la rencontre de leurs racines culturelles et historiques. Comme l’explique Alex Pota, une des pesonnes à la base de ce projet, le but de ce voyage est d’aider ces jeunes à pouvoir construire leur avenir sur les racines du passé, afin d’aller de l’avant sur de bonnes bases.

En tout, ils seront 16 à prendre l’avion pour le Mozambique entre les jeunes, leurs accompagnants, dont un historien et le groupe de maloya Lesprit. Ce retour aux sources du maloya et du moringue les dirigera vers Maputo, la capitale du pays, et dans un village à la rencontre du peuple makondé. Les jeunes moringueurs choisis dans les écoles de moringue de toute l’île, accompagnés du groupe Lesprit, donneront 3 spectacles ; un à l’Alliance française, le deuxième au marché de Maputo, face à la population mozambicaine, et le 3ème dans un village makondé.
Dans les archives du Musée de Villèle, un Dominique Makondé a été retrouvé dans le testament de Mme Desbassyns, le rapprochement avec ce peuple, une des ethnies du Mozambique, permettra une rencontre entre deux peuples aux ancêtres communs. Des rencontres et échanges ont été prévus au cours de ce voyage qui est un premier pas pour ses organisateurs d’un tour du monde sur la route du moringue. Une manière de découvrir la source des origines réunionnaises en permettant à ces jeunes de percevoir la source du moringue et du maloya, c’est-à-dire la source d’une grande partie de l’histoire réunionnaise. Les organisateurs souhaitent à partir de ce projet mettre en exergue les liens qui unissent le Mozambique et La Réunion. Une rencontre avec des personnes qui pratiquent le moringue mozambicain est prévue ainsi qu’une rencontre avec les artistes sculpteurs makondé et des visites des lieux et sites historiques, dont le Museart de Maputo.

CF


Kanalreunion.com