Culture et identité

Des actions pour célébrer la Fête réunionnaise de la Liberté

Au programme de la semaine culturelle

Témoignages.re / 17 décembre 2012

Le Cercle philosophique réunionnais a envoyé samedi soir aux médias et aux "ami(e)s de la philo" à La Réunion un message sur les rendez-vous socio-culturels de la semaine à venir (l’avant-dernière de l’année 2012). Voici de larges extraits de ce message, avec des intertitres de "Témoignages".

• De fait, une bonne partie de cette semaine sera consacrée à la célébration de la Fête réunionnaise de la Liberté, avec des manifestations dans toute l’île pour commémorer l’abolition de l’esclavage à La Réunion, rendre hommage à nos ancêtres qui ont vécu ce « crime contre l’humanité » et surtout à toutes celles et ceux ayant résisté à ce régime inhumain qui a gravement marqué près de la moitié de notre Histoire.

Déjà ce dimanche, il y a la cérémonie Atidamba organisée par Miaro à Dimitile et la "fèt kaf" d’Ankraké organisée à Saint-Pierre.

JPEG - 35 ko

Nous vous rappelons aussi que vous êtes invités à participer à la Rando Vélo Mémoire pour la Liberté, organisée par l’association Trans’Port Vélo Ville au Port et à La Possession le jeudi 20 décembre de 8h à 10h (rendez-vous au stade Lambrakis du Port à 7h45).

JPEG - 76.5 ko

• Par ailleurs, nous avons reçu ce message très intéressant de Marie Delezay, qui gère le groupe d’artistes Oté Pirates : «  Notre groupe poursuit sa série de répètes publiques pour la préparation du spectacle "Jean Ferrat, Cœur Saignant". Après la bibliothèque de La Montagne, c’était au tour de celle du quartier de La Source, la bien nommée "Alain Lorraine", de nous recevoir dans l’écrin de son petit auditorium. Stéphanie Vitry et son équipe avaient mobilisé un public chaleureux et réactif... Pour en savoir plus et vous tenir au courant de notre actualité : http://chansonsetpiments.com - Oté Pirates Officiel : http://www.facebook.com/OtePirates  ».

À ce propos, nous vous rappelons que le Cercle philosophique réunionnais est à votre disposition pour animer une rencontre (gratuite bien sûr et ouverte à tout public) sur le thème "Les merveilleuses pensées du chanteur Jean Ferrat", avec la projection de chansons et des échanges avec le public.

• Avec un peu d’avance, nous vous informons que Henri Diogo, Vice-président du Cercle philosophique réunionnais, participera à la prochaine conférence-débat organisée par l’association Femmes des Hauts, Femmes d’Outre-mer le 17 janvier prochain sur "Le Bonheur" ( Contact : Tél 0262 57 88 21 - Email fhom.adh@gmail.com Maison de la Famille, Local 5001, 123 avenue de l’Europe, La Chatoire 97430 au Tampon ).



Un message, un commentaire ?



Messages






  • J’aime ce mot : "KAF". J’attends chaque annee ce Fet Kaf , tel un enfant qui sait qu’il recevra un beau jouet. Et quel "cadeau" !
    Quand je lis "KAF", quand j’ ecris "KAF", quand je prononce "KAF"...vient naturellement le mot "LIBERTE". Moi qui suis Reunionnais : LIBERTE c’est KAF. Kaf c’est LIBERTE .
    Que serions-nous aujoud’hui si Elie, Dimitile,Bazile, Gaspard, Pierre-Nol, si Jasmin,ces Hommes esclaves et si les femmes esclaves :Jolias, Adelin, Anas,Desire et bien d’autres n’avaient pas "braver" les interdits, n’avaient pas eu cette volonte de "gagner" leur dignite par des "gestes" foux : des revoltes, des maronages. Elles savaient. Ils savaient .Tortures, chabouk,mains coupees, oreilles tailladees, la MORT..les attendaient. RIEN. RIEN. Elles voulaient VIVRE DEBOUT. Ils voulaient VIVRE DEBOUT. Plus jamais a genoux.Plus jamais a genoux.
    Que serions-nous aujourd’hui sans ces Femmes eprises, ces Hommes epris de LIBERTE. Que serions-nous si ces Femmes, ces Hommes n’avaient pas eu cette tenacite de VIVRE pour GAGNER leur DIGNITE.
    Et, moi, Aime TECHER que serai-je ? Et moi , aujourd’hui que vais-je faire pour me liberer , moi aussi. Qu’ai-je fait ? Que ferai-Je ?
    Lors du 150 e anniversaire de l’abolition de l’esclavage , voici ce que j’ai dit et ecrit :" Femme esclave, Homme esclave tu t’es liberee, libere de ces chaines inhumaines. Saches que tu as aussi libere ton Maitre de ses chaines d’oppresseur. En te liberant, tu as aussi libere ton Maitre. Tu t’es liberee, libere a quel prix ! Et tu as libere ton Maitre. LIBERTE pour TOUTES. LIBERTE pour TOUS.
    Femme esclave liberee, Homme esclave libere comment ne pas t’admirer, toi qui savais que le chabouk , que ta main serait coupee, que la Mort serait au rendez-vous. Tu as su mettre cette DIGNITE au dessus de ta VIE. Tu as su souffrir, mourir pour que moi, Reunionnais je puisse VIVRE LIBRE.
    Alors, Oui , j’attends chaque annee ce moment pour recevoir ce beau cadeau. Ce cadeau de ces Femmes esclaves, de ces Hommes esclaves qui m’ont montre que leur Vie n’avait de sens que par l’acquisition de leur LIBERTE :pour qu’elles vivent DIGNES.Pour qu’ils vivent DIGNES.
    Quelle lecon ! Et, moi, dans ce Monde je m’habitue a TOUT. Je m’habitue dans ce confort materiel, avec ce caddy bien rempli...Je m’habitue a TOUT...a TOUT....meme au MEPRIS envers mes compatriotes , ces petites gens, ces gens de RIEN. de RIEN. Alors vient le temps de la Fet KAF et me voila devant leurs courages, leur volonte de VIVRE DEBOUT. Elles, ces Femmes esclaves, eux, ces Hommes esclaves me montrent le CHEMIN que je dois "epouser" pour aller moi aussi vers un MONDE HUMAIN ou chacune et chacun de mes compatriotes seront dignes d’etre respectee, respecte. Dignes d’etre aimee, aime...enfin reconnue, reconnu comme des HUMAINS.
    J’avoue que ce cadeau , est mon plus beau cadeau et c’est volontiers que je le partage avec Toi lectrice, avec Toi lecteur.
    BONFETKAF. FET LA LIBERTE. Merci Femme esclave. Merci ,Homme esclave.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com