Culture et identité

Des expos bien kalou

Le Port fèt la ville

Cinthia Fontaine / 25 novembre 2010

Les fêtes de la Ville du Port sont ouvertes. Du 24 au 28 novembre, les nombreuses activités culturelles et sportives de la commune seront mises à l’honneur.

La fête est placée cette année sous le thème "Galé et goni, mémoir nout péi", matériaux qui symbolisent le mieux la Commune du Port, qui approchent au plus profond la réalité de cette ville, comme l’a souligné Jean-Yves Langenier, maire du Port. Le lancement s’est d’ailleurs fait avec le vernissage de l’exposition de Wilhiam Zitte à la médiathèque Benoite Boulard. L’artiste plasticien a fait des galets, à travers les pilons et les gonis, le centre de son expression artistique. « Dans ces deux objets, on retrouve le fondement de l’identité réunionnaise », explique-t-il. « Dans toutes les familles réunionnaises se trouve un pilon. Je récupère ces pilons lorsqu’il sont troués par l’usure, on peut donc dire que ce basalte a été consommé, il fait partie intégralement de nout lidentité ».

Les fêtes de la Ville de Port existent depuis 1986. Célébrées au début dans le cadre de la décennie avant le bicentenaire, elles ont trouvé leur élan et sont aujourd’hui une des plus importantes manifestations de la Commune. Le maire a souligné l’importance de la date de cette année puisqu’elle commémore un acte de bravoure et de courage de la population portoise face aux forces pétainistes le 28 novembre 1942.

Les fêtes mettent à l’honneur les divers aspects culturels et sportifs de la Commune. Tout d’abord avec les expositions de Wilhiam Zitte à la médiathèque, Jack Ben-Thi au Magasin D2 et l’association Farfar à Lofis la lang kréol jusqu’au 20 décembre. Une conférence sera animée le mercredi 1er décembre par René Robert, géographe, sur la formation de la Pointe des Galets. Et aussi avec le festival Danses et Docks, rencontres des danses urbaines de l’océan Indien, ainsi que les journées sportives, remises en forme, foot, voile, vélo… et bien sûr les animations musicales et humoristiques.
Tout le programme est sur : www.mairie-port.re

Les fêtes de la Ville sont l’occasion de remettre à l’honneur ce patrimoine qui a fait l’histoire de la ville, ces galets qui sont la nature même de la Pointe des Galets et ces gonis qui « sont l’espoir du port », qui évoquent la force déployée par les dockers pour améliorer la vie des habitants de l’île. Ce devoir de transmission est crucial, comme l’a souligné le maire, car un « goni vide i tien pa dobout, et un peuple sans mémoire ne peut pas avancer. Cet héritage est précieux, à nous de le cultiver pour l’avenir ».

CF


Kanalreunion.com