Culture et identité

Des relevés sont en cours sur le site

Saint-Paul : Découverte d’une structure en pierres taillées

Témoignages.re / 12 mai 2010

Les recherches archéologiques se sont poursuivies hier mardi pour tenter d’identifier la structure en pierres taillées mise au jour ce lundi dans la rue François Lenormand à Saint-Paul. Les services du Patrimoine ainsi que la Direction régionale des affaires culturelles effectuent des relevés depuis hier matin 9 heures. Le chantier de réseaux au cours duquel le site a été découvert, est pour l’heure suspendu.

Les services du Patrimoine ainsi que la Direction régionale des affaires culturelles sont à pied d’œuvre depuis ce lundi après la découverte sur un chantier d’une structure de pierre à l’arrière de la mairie saint-pauloise. 

Selon les premiers éléments, il pourrait s’agir d’un moulin à maïs ou d’un puits datant du 18ème siècle. « Nous tentons d’identifier la position de la construction, pour voir comment elle se situe par rapport au niveau de la mairie, en fonction du niveau du sol au 18ème siècle », explique Sylvie Réole de la Division patrimoniale de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles). 

« Pour le moment, il y a peu d’informations sur cette découverte », nuance la responsable de la division patrimoniale de la DRAC. « Pour faire une datation exacte, il nous faudrait retrouver des morceaux de charbon de bois sur le site. Nous avons toutefois récolté des tessons de poterie et de porcelaine, ainsi que des tiges de pipe, qui ont dû être remués par la pelle mécanique ce lundi lorsque le chantier a démarré », poursuit-elle.
 Les personnels des services du Patrimoine tenteront de voir s’il existe d’autres éléments autour de la construction en pierres taillées « avant d’envisager un déplacement de l’ouvrage ». 


Les plus anciens plans de Saint-Paul datant de 1720 et 1806 ne donnent aucune indication sur la nature du site. « Il n’y a aucune trace de l’existence d’un moulin ou d’un puits sur ces plans. Nous pouvons y voir figurer la rue, déjà existante à l’époque, la mairie, mais aucune indication sur cette structure de pierre qui garde, pour l’heure, tout son mystère », confie une employée des services du Patrimoine.


Kanalreunion.com