Culture et identité

Des traits et des lettres

Exposition au “Zamalak”

Cinthia Fontaine / 5 décembre 2011

Nadia Akhoun vous invite à découvrir ses œuvres de calligraphie latine exposées au “Zamalak” à Saint-Gilles les Hauts. Pour cette troisième exposition en solitaire, l’artiste présente trente œuvres. Vingt et une ont déjà été louées à des particuliers, sur le principe de trois tableaux pour trois mois.
Cette exposition est basée sur la règle de 3, très importante pour Nadia Akhoun. « C’est un chiffre que je retrouve souvent, précise-t-elle, il est présent dans toute ma vie ».
Cette exposition avait d’abord pour objet de rassembler ce cercle d’amis qui a joué le jeu de la location d’œuvres d’art. Le vernissage de ce vendredi 9 décembre commence d’ailleurs par un moment d’échanges et de rassemblement autour de l’artiste et de son travail. Puis Nathalie Natiembé fera un parcours musical autour de l’exposition et donnera un petit concert. Dès 19 heures, le “Zamalak” proposera un menu spécial à 10 euros.

CF


Portrait d’une calligraphe passionnée

Nadia Akhoun pratique la calligraphie depuis 15 ans. Elle a commencé auprès d’un professeur diplômé des Beaux-Arts. Elle a longtemps pratiqué au sein de l’association Calame (du nom d’un outil utilisé pour la calligraphie) où elle a participé à ses premières expositions. Au sein de l’association, elle a pu découvrir les différentes techniques de calligraphie puisque, tous les ans, un stage était organisé. Ce qui la guide est l’amour des mots. Pour elle, la calligraphie est la mise en scène des mots. Sa recherche artistique passe du mot à la lettre puis au trait, essence même de l’écriture, allant peu à peu vers l’abstrait. Venez découvrir son travail au cours de cette exposition.


Kanalreunion.com