Culture et identité

Evariste de Parny (1753-1814) - La Réunion

Témoignages.re / 6 mai 2010

« Méfiez vous des Blancs, habitants du rivage », c’est ce qu’Evariste de Parny fait dire à un vieux chef malgache dans ses célèbres "Chansons Madécasses".

Né en 1753 à L’Hermitage de Saint-Paul, Évariste de Parny est issu d’une famille originaire du Berry, installée en 1698 à l’île Bourbon, aujourd’hui La Réunion. Il quitte son île natale à l’âge de neuf ans pour la France, puis passe une grande partie de sa vie entre l’île Bourbon et la France, essentiellement Paris, où il fait ses études et où il travaille un temps à la Cour du Roi.
Lors d’un retour provisoire dans l’île, il prend conscience de ce qu’est réellement l’esclavage. Refusant de le cautionner, il décide de repartir pour l’Europe.
Ses "Chansons Madécasses" sont les premiers poèmes en prose de langue française. Dans ce recueil, qui date de 1787, le poète fait entendre la voix des Malgaches luttant contre la colonisation française et contre l’esclavage.
Ces poèmes seront mis en musique par le compositeur français Maurice Ravel en 1926.
La poésie de Parny a été extrêmement populaire au début du XIXe siècle. « Je savais par cœur les élégies du chevalier de Parny, et je les sais encore », écrit ainsi Chateaubriand en 1813.


Kanalreunion.com