Culture et identité

Festival Ponso, un lien pour se rencontrer

Jusqu’au samedi 13 novembre à l’Éperon

Cinthia Fontaine / 12 novembre 2010

Encore deux jours pour profiter du Festival Ponso organisé par l’association Zamalak (Zartis militan an lang é ar kréol) à l’Eperon. Deux jours pour aller à la rencontre des habitants de l’Éperon, de leurs témoignages, de nombreux artistes plasticiens, photographes, musiciens… afin de mieux connaître le patrimoine de ce site historique. Rencontre avec un membre de l’association et cheville de l’organisation de ce festival.

Qui êtes-vous Teddy ?

- Je m’appelle Teddy Iafare-Gangama, un poète, auteur de pièces de théâtre, artiste très intéressé par le patrimoine, la langue créole et la valorisation des cultures réunionnaises.

Le Festival Ponso, c’est quoi ?

- Ponso, c’est un festival qui est dans le village de l’Éperon pendant 4 jours, du 10 au 13 novembre. C’est un festival de proximité, tarif de proximité, spectacle de proximité (NDLR : 3 euros le spectacle). Nous joue chez les gens. C’est surtout ça qui intéresse a nous, que les gens rouvre zot porte pou accueillir les spectacles chez zot.
Avec ça néna des ateliers percussions, moringue, arts plastiques dans un karo d’bois èk les marmay et dans d’autres locaux aussi. Nous avions fait également un atelier Sténopé dont le résultat est exposé ici et dans l’ensemble du site dans lequel des visites guidées sont organisées.

Le théâtre chez l’habitant, c’est un nouveau concept ?

- Non, c’est quelque chose qui existe déjà un peu partout, ce qui est nouveau, c’est tous types de spectacles chez l’habitant, c’est cela qui est un peu moins usuel. L’originalité sur l’Éperon, c’est que ce sont des gens qui ne sont pas habitués à accueillir chez zot des spectacles, et même des artistes. Donc, faire cette démarche et trouver des gens prêts à s’investir, à recevoir des gens, à s’occuper de nourrir les artistes, ce n’est pas évident. Kan na dmoun en face y di oui, ou saute dessus.

Ou lé un marmay l’Éperon, koué Ponso y représente pou ou ?

- C’est un gros challenge, car l’Éperon y laisse ali alé depuis quelques années. Na poin de prise en main, na poin d’initiative. En tout cas, moin mi ressen pas d’initiative culturelle. En tant que marmay de l’Éperon, moin la di a moin fallait faire un choz comme ça.

Un dernier mot ?

- Vien a zot nombreux !

Propos recueillis par CF


Programmes du vendredi 12 novembre

A 16h : "Ma main gauche" - Cie TAMAM – Théâtre pour enfants dès 3 ans à la Salle polyvalente de l’Eperon : 3 euros
A 18h : JOZEFINN (Apéro Concert/Jazz) à la Kaz Clément (223 chemin Summer, l’Eperon) : 3 euros
A 20h : "Kazkidanse" - Cie Tétradanse (Danse) - Kaz Jean-Marie (220 chemin Summer, l’Eperon) : 3 euros


Kanalreunion.com