Culture et identité

François Makandal - (?)-1758 (Haïti)

100 noms pour le 10 mai avec la MCUR

Témoignages.re / 4 mai 2010

Dans le cadre de la Journée de commémoration nationale des mémoires de la traite négrière de l’esclavage et de leurs abolitions du 10 mai, l’équipe scientifique et culturelle de la MCUR a dressé cent portraits de femmes et d’hommes de divers pays qui, par leurs actions, ont défendu les idéaux d’égalité et de liberté.

François Makandal, esclave, travaille dans une plantation de Saint-Domingue (Haïti). Alors qu’il enfourne des cannes dans une presse, il perd son bras gauche, broyé entre deux rouleaux. Il disparaît alors de la plantation, et rejoint des marrons qui vivent dans les montagnes.
Prêtre vaudou, il devient très rapidement le grand leader des marrons haïtiens, et organise de nombreux raids contre les plantations de l’île.
Dans les mornes (montagnes), il organise la résistance et met en contact marrons et vaudouïsants.
Principal artisan d’un complot d’empoisonnement, il planifie la destruction de la société coloniale.
En 1758, Mackandal conduit une violente insurrection qui marquera longtemps les esprits. Capturé, il sera brûlé vif en place publique par les esclavagistes.
Il marquera l’imaginaire du peuple haïtien et inspirera les révolutionnaires qui mèneront le pays à l’indépendance.


Kanalreunion.com