Culture et identité

« Galé, goni, mémoir nout péi »

Inauguration de 8 "galé la mémoir" hier au Port

Témoignages.re / 26 novembre 2012

Vendredi matin, sur le littoral Nord de la cité maritime, le maire du Port a inauguré une exposition à la fois très belle et originale, qui permettra aux Portoises et aux Portois mais aussi à tous les Réunionnais et autres visiteurs de cet espace très agréable de mieux connaître l’histoire de cette ville. Une histoire riche en événements qui ont marqué de fait une bonne partie de l’histoire de notre pays.

Cette exposition est faite de huit gros galets, qui ont été installés à partir du parking littoral situé en face de la piscine municipale et sur quelques centaines de mètres en direction de La Pointe des Galets le long du sentier littoral. Les centaines de personnes qui fréquentent chaque jour ce sentier pour se détendre et apprécier son environnement naturel pourront également prendre le plaisir de regarder ces galets.

JPEG - 58.5 ko

En effet, le premier porte un poème intitulé "Galé la mémoir", qui donne le sens de cette exposition et de ce parcours santé à la fois artistique et mémoriel. (voir encadré) Les sept autres galets portent des plaques qui présentent des événements historiques qui ont marqué les changements dans la ville du Port depuis la création du port de La Pointe des Galets en 1886.

JPEG - 86.2 ko

Patrimoine culturel

Cette inauguration s’est faite en présence de plusieurs élu(e)s de la commune du Port, de Lékip Galé, goni, mémoir nout péi (Brigitte Croisier, Fabrice Lebon, Patrice Treuthardt), de représentants des services culturel, technique, environnement, écoles et communication de la Ville. Mais il y avait aussi plusieurs citoyennes et citoyens du Port qui travaillent depuis des années à cette culture mémorielle, des enseignants et des élèves des collèges portois : Albius, Titan, Oasis et Jean Le Toullec.

JPEG - 100.2 ko

Tout au long du parcours pour inaugurer ces galets, des élèves de ces collèges ont lu des poèmes, comme par exemple "Té Rényoné". (voir encadré) D’autres ont chanté un maloya et toutes les personnes présentes ont apprécié cette initiative de la municipalité, qui va encore enrichir davantage le patrimoine culturel de La Plaine des Galets.

JPEG - 86.3 ko

Correspondant

Galé la mémoir

Akout bann galé kozé :

La Rivière des galets, la Plaine des galets, la Pointe des galets,

enfin Le Port, né du chemin de fer qui passait là

entre quartier Say et Littoral nord

pour aller jusqu’aux quais inaugurés en 1886.

Depuis, la cité maritime n’a cessé de grandir

dans nos cœurs, dans nos vies, dans nos poèmes :

Le Port sa mèm mèm !

comme un défi sans cesse renouvelé,

comme une porte ouverte au monde.

Goni i sorte dann vant bato

li roul, li roul si lo ké

Goni si la tèt dokèr

i danse, i danse, tansion manké :

Galé, goni, mémoir nout péi.
Té Rényoné

Té Rényoné nou lé pi garoté,

Té Rényoné lèv nout tèt,

mazine nout bann zansèt.

Mazine Patrice Treuthardt

li lé zamé an rotar,

in gran poèt, li nana son gayar.

Té Rényoné rest pa dann fénoir,

lé pa tro tar,

Li fé aprann anou Zistoir

Listoir Listoir i koz

Kozman kozman nout Mémoir

Kozman pou di : nou vé pi la gèr,

nou vé la pé

é viv nout Liberté !


Kanalreunion.com