Culture et identité

Granville Sharp - 1735-1813 (Angleterre)

100 noms pour le 10 mai avec la MCUR

Témoignages.re / 14 mai 2010

Granville Sharp est membre du groupe protestant des “Saints de Clapham”.
Juriste, il aide de nombreux esclaves amenés en Angleterre depuis les colonies par leurs maîtres, comme Jonathan Strong en 1767, ou l’esclave fugitif James Somersett en 1772, à retrouver leur liberté.
Il obtient la décision judiciaire par laquelle « aussitôt qu’un esclave a mis le pied sur le sol anglais, il devient libre ».
Il est en 1787 l’un des fondateurs de la “Société pour l’abolition de l’esclavage”. Avec d’autres abolitionnistes, il achètera des terres en Sierra Léone, destinées à accueillir les esclaves libérés.


Kanalreunion.com