Culture et identité

Hommage à Jérôme Lusinier

20 Désanm à Sainte-Rose

Témoignages.re / 22 décembre 2010

En 1965, Jérôme Lusinier avait passé trois mois en prison parce qu’il défendait le droit des planteurs à vivre dignement. Hommage lui a été rendu à l’occasion de la Fête réunionnaise de la Liberté à Sainte-Rose.

L’abolition de l’esclavage a été une étape dans la marche des Réunionnais vers la liberté. Plus de cent ans plus tard, et malgré la fin du statut colonial, les Réunionnais étaient toujours confrontés à l’arbitraire lorsqu’ils luttaient pour faire avancer les libertés fondamentales des Réunionnais. Cela a été notamment le cas de Jérôme Lusinier, un militant communiste durement touché par la répression.
En 1965, Jérôme Lusinier soutient la lutte des planteurs. Les fraudeurs qui étaient nommés dans les mairies l’envoient en prison avec la complicité du pouvoir, organisateur de la fraude électorale.
Ce 20 décembre à Sainte-Rose, hommage a donc été rendu à ce combattant de la liberté, en présence de Bruno Mamindy Pajany, maire de Sainte-Rose, d’Élie Hoarau, secrétaire général du PCR, et d’Ary Yee Chong Tchi Kan, membre du secrétariat du parti.


Kanalreunion.com