Culture et identité

« Hommage aux révoltés de Saint-Leu et aux autres… »

"2011 : l’Année d’Élie, un combattant Réunionnais de la Liberté"

Témoignages.re / 6 mai 2011

Dimanche dernier, une militante culturelle, Joëlle Fidji, a distribué un tract aux militants syndicaux et politiques qui ont participé au traditionnel défilé du 1er Mai dans les rues de Saint-Pierre. Ce tract, intitulé "Hommage aux révoltés de Saint-Leu et aux autres…", est un appel à tous les Réunionnais à continuer la célébration de "l’Année d’Élie" lancée le 15 décembre dernier à l’Université de La Réunion pour 2011, afin de commémorer le 200ème anniversaire de la révolte des esclaves dans la région de Saint-Leu. Dans le cadre de sa chronique hebdomadaire consacrée à cette célébration, "Témoignages" publie ce tract ci-après.

Èske zot i koné na 200 zan de sa, an 1811, na zésklav la révolté isi Saint-Leu, tèlman zot té gagn pu suporte la fin, la doulèr, le kou, la manièr bann mètr té kruèl é sovaz èk zot ?
Èske zot i koné ke sèt ané i fète Lané Élie ?
Kisa lété Élie ?
Élie té in konbatan Rényoné, in zèsklav ke la amène lé zot pran zot libèrté é arète avèk la soufrans, la maltrètans, lo mépri.
Élie navé pétèt 24 an, mé pa plis, é tout son bann kamarad osi.
Avèk apépré 500 zèsklav, fanm avèk, li la désid atak lo bann Blan, an surpriz, èk galé, la pios, boud boi.
Mé zot té trahi par Figaro, inn ot zèsklav, ke la koni sak zot i sa fé.
Akoz Figaro, Élie èk son bann kamarad la tonm dann pièz bann Blan, sou bal fizi.
Mé sak i fo voir, sék Élie la pèrd la batay mé li la pa pèrd la gèr. Li la gagn fé pli zenou lo bann gro Blan, piske gras ali nout bann zansèt zèsklav té mié trèté, zot té mié nouri.
Fo pa nou oubli sa, fo pa nou oubli nout zistoir, fo pa nou oubli nout listoir sé in listoir la soufrans.
I fo nou montr nout bann zansèt la sakrifié zot vi pou nou, ke nou oubli pa zot. I fo nou kontinué pans a zot, é osi pou nout zanfan, pou zot voir zot na in passé ; komsa zot lé pli solid dan la vi.
Fé plézir anou, fé azot plézir, vyin donn anou la min pou fé konèt nout listoir.

Le KLÉ (Kolèktif Lané Élie)


Kanalreunion.com