Culture et identité

Hommage réunionnais à tous les défunts

Association des Poussaris de La Réunion

Cinthia Fontaine / 24 septembre 2010

L’association Collectif des Poussaris de La Réunion organisera une grande cérémonie dédiée aux défunts sur le front de mer de Saint-Paul, côté Cambaie, le 7 octobre prochain. L’association a été créée lors du voyage dans le cadre de "Pondichéry 2010" où une cérémonie tamoule d’hommage aux ancêtres ayant traversé la mer s’était tenue en présence de prêtres tamouls indiens et réunionnais.

L’association des Poussaris de La Réunion comporte une cinquantaine de membres, elle regroupe les prêtres tamouls de l’île. Créée en janvier 2010, elle avait alors envoyé 13 poussaris dans le cadre des manifestations de Pondichéry 2010 et la Route de l’engagisme. En plus de la pose d’une stèle s’était tenue une cérémonie d’hommage aux ancêtres dans le village de Nadukkippam dans l’État du Tamil Nadu. « C’était une première pour nous, souligne Alexis Poinin-Coulin. D’habitude, ce sont les prêtres de l’Inde qui viennent à La Réunion, là c’était le contraire ».
Après ce voyage de redécouverte de traditions ancestrales, l’association avait organisé une cérémonie à La Rivière des Galets afin de continuer à honorer ces ancêtres qui avaient traversé l’océan.
L’association a pour ambition de mettre en place cette cérémonie dans la période symbolique censée être propice, définie par les astrologues selon la lune. Elle se déroule au bord de l’eau, représentative du Gange, élément purificateur. La date choisie est celle du "Sarva Mahàlhaya Amàvàsaï", qui signifie “service des morts tamoul”. Elle est située au bout d’une période de 15 jours, cette année du 23 septembre au 7 octobre, période qui dure du 1er jour de la lune décroissante pour se terminer le jour de la nouvelle lune. Appelée Amàvàsaï, elle est dans le mois de Pourattàsi Màdam. L’association souhaite pouvoir rassembler pour cette cérémonie tous les poussaris et les dévots de la communauté.
L’association n’entend pas remettre en cause les cérémonies plus familiales qui, traditionnellement, se tiennent le 2 novembre, moment de la Fête des Morts catholique.
Pour cette première dans l’île, la cérémonie principale se déroulera au bord de l’océan dans l’Ouest, région où l’association est née. L’Ouest, c’est aussi, d’après la mythologie hindoue, un des 8 points cardinaux censés abriter le dieu de l’eau, Varuna. La coutume hindoue veut que, lors des décès, les membres de la famille aillent se purifier au bord de l’eau, soit à la rivière, soit à la mer. Saint-Paul est de plus la première commune à mettre à disposition un espace réservé à la communauté tamoule pour les cérémonies mortuaires. Les dernières installations (sanitaires et point d’eau) sont en passe d’être entérinées par la commune et l’ONF. Le parking de 35 places est dès lors opérationnel. La cérémonie d’hommage aux défunts sera aussi délocalisée dans les autres micro-régions pour ceux qui ne peuvent faire le déplacement.
La cérémonie commencera à 7h30. Jusqu’à 9h30, les fidèles pourront rendre hommage aux défunts sous l’égide d’un des poussaris mis à disposition à cet effet. De 10h à 11h30 sera rendu un hommage au seigneur de la destruction, Shiva, dieu dont toutes les âmes doivent passer dans la demeure avant de se réincarner où les fidèles pourront amener leurs offrandes. Suite à cette cérémonie, les fidèles honoreront leurs défunts par un repas végétarien confectionné chez eux, sous un chapiteau mis à disposition.
Cette cérémonie se fera ensuite toutes les années.
L’association Collectif des Poussaris de La Réunion invite le plus grand nombre de pratiquants et tous ceux qui voudront participer, ainsi que les pouvoirs publics, les associations culturelles et religieuses, la Fédération tamoule de La Réunion, les représentants interreligieux à faire le déplacement.

CF


Kanalreunion.com