Culture et identité

Hommages à Jean Ferrat et appel à la lutte contre la pauvreté

Au programme de la semaine culturelle

Témoignages.re / 24 décembre 2012

Le Cercle Philosophique Réunionnais a envoyé hier soir aux médias et aux "ami(e)s de la philo" à La Réunion un message sur les rendez-vous socio-culturels de la semaine à venir (la dernière de l’année). Voici de larges extraits de ce message, avec des inter-titres de "Témoignages".

• Ce lundi 24 janvier à midi, à l’occasion du repas offert par le Comité des Chômeurs et des Mal Logés du Port (CCMLP) aux personnes en difficultés, le Cercle Philosophique Réunionnais animera des échanges sur "Jean Ferrat, un chanteur combattant contre la pauvreté". Cette façon de célébrer Noël et l’anniversaire de la naissance de Jean Ferrat (le 26 décembre 1930) se passera au siège du CCMLP au Port, où le public pourra apprécier quelques œuvres de ce grand chanteur militant. Pour plus d’informations, contact avec Maryse Dache, présidente du CCMLP : 0692 69 59 77.

• À ce sujet et avec un peu d’avance, nous vous informons que le Café-Philo organisé par Yann Leray chaque mardi à 19h au restaurant "L’Île Noire" du Port aura pour thème, le mardi 8 janvier prochain : "La vie chantée par Jean Ferrat". La présentation de plusieurs œuvres de ce chanteur sera suivi d’échanges d’idées sur la façon dont cette star de la chanson française décédée en mars 2010 voyait la vie. Une rencontre animée par le Cercle Philosophique Réunionnais. Cette association est à la disposition des Réunionnais qui souhaitent organiser d’autres rencontres pour rendre hommage à cet artiste toujours censuré par la plupart des médias.

Notre passé

• Nous vous avions annoncé en avril dernier la sortie du livre de l’anthropologue et historien Gilles Gérard sur les familles esclaves dans notre pays. Un ouvrage paru sous le titre "Famiy maron, ou la famille esclave à Bourbon", chez l’Harmattan.

Gilles Gérard vient de nous informer qu’un site internet, http://famille-esclave.pagesperso-orange.fr/, permet la consultation gratuite de la base de données à ce sujet.

Celle-ci, actualisée régulièrement, propose déjà l’approche de plus de 32.000 esclaves à partir de plus de 12.000 patronymes. Bien que n’étant pas un site de généalogie, cela peut permettre à de nombreux Réunionnais de retrouver leurs ancêtres esclaves et leur localisation par la propriété des maîtres. La base de données peut également être utilisée pour des études sur le marronnage, la Traite illégale ou certaines minorités esclaves comme les Malais.

• À propos d’Histoire, nous vous transmettons en pièce jointe la "Lettre d’information" N° 25 (décembre 2012) du Centre d’histoire de l’Université de La Réunion – Centre de Recherches sur les sociétés de l’océan Indien (CRESOI), qui est une source abondante de connaissances sur notre passé. On peut aussi consulter le site www.cresoi.fr

350ème anniversaire de la naissance du peuple réunionnais

• Nous vous informons également que vous pouvez vous procurer à Lofis la Lang au Port (à côté de l’église Sainte Jeanne d’Arc – tél 0262 32 18 61) les deux derniers albums que vient de faire paraître Tikouti : "Mon balon néna 7 trou" et "Robe rouje, jipon blan".

Et à propos de Lofis la Lang, nous vous signalons que lors de sa dernière assemblée générale il a adopté de nombreux projets très intéressants pour l’année 2013, en particulier une exposition sur la célébration du 350ème anniversaire de la naissance du peuple réunionnais. Pour plus d’informations, contacter la secrétaire : Angélique Gigan, doctorante en Littérature française, membre affilié du CRLHOI à l’Université de La Réunion - Angelique.Gigan@univ-reunion.fr

• En ce qui concerne les parutions d’ouvrages, nous vous signalons que Surya Éditions, dirigé par Firmin Lacpatia, vient de publier un livre qui nous paraît très important. Il s’agit de "Nourrir les Pauvres Oubliés", un ouvrage rédigé par William

Dollente Dar, préfacé par le Président de l’Inde et traduit de l’anglais par Guy Pignolet. (voir sa présentation ci-après)

"Le Bonheur"

• Nous vous transmettons aussi en pièce jointe le programme des activités de la bibliothèque Alain Peters du Moufia (Saint-Denis) ; et voici le programme des stages organisés par la bibliothèque Alain Lorraine de La Source (Saint-Denis), où l’on peut s’inscrire dès le 2 janvier :

- Atelier "Fabrication d’un liquide à bulles de savon" avec Science Réunion - enfants de 4 à 6 ans - 10h-11h : groupe 1 (8 participants) - 11h30-112h30 : groupe 2 (8 participants) - 14h-15h : groupe 3 (8 participants).

- Atelier "Sing and play" (sous réserve). L’atelier s’articule autour du chant et du jeu et se termine par une histoire en anglais pour favoriser le retour au calme. Les enfants apprendront les chansons "I See the Sun", "This is a Cat" et "My Blue Canoe". Ils découvriront, entre autres choses, les formes, les animaux et les couleurs. Les enfants prendront plaisir à utiliser leus découvertes pendant la période de jeu. 2 groupes de 6 à 8 enfants qui viennent chaque jour les mercredi 16, jeudi 17 et vendredi 18 janvier (10h -10h45 : 6/7 ans - 11h - 11h45 : 8/9 ans).

• Nous vous rappelons aussi que Henri Diogo, vice-président du Cercle Philosophique Réunionnais, participera à la prochaine conférence-débat organisée par l’association Femmes des Hauts, Femmes d’Outre-Mer le 17 janvier prochain à 17h à la Maison de la Famille au Tampon, sur "Le Bonheur" (contact tél : 0262 57 88 21).

Un livre à lire pour lutter contre la pauvreté

"Nourrir les Pauvres Oubliés"

Voici la présentation de l’ouvrage très important que vient de faire paraître Surya Éditions à La Réunion sous le titre " Nourrir les Pauvres Oubliés" et la présentation de son auteur :

« Augmenter la sécurité alimentaire et assurer un accès convenable et équitable des petits agriculteurs au marché ont été les domaines clés du travail de William Dar en tant que scientifique, décideur et administrateur.

"Nourrir les Pauvres Oubliés" est une autobiographie dans laquelle les réminiscences personnelles servent de support à l’auteur pour exprimer sa préoccupation pour les défavorisés. Il aborde les grands problèmes et conduit l’attention à se porter sur les "cultures orphelines" et "la faim cachée". Notant que sur les sept milliards de personnes que compte le monde, plus d’un milliard souffrent de la faim ou sont sous-alimentées, le livre examine d’une façon critique les questions économiques, environnementales et politiques auxquelles l’agriculture contemporaine est étroitement liée : les droits de douane et les subventions agricoles, la pollution de l’eau, les biocarburants, les perspectives et les problèmes liés aux organismes génétiquement modifiés, la montée des réactions contre l’agriculture mécanisée et le développement du soutien aux pratiques durables.
JPEG - 205.3 ko


La population mondiale devrait dépasser la barre des neuf milliards avant 2050. En prévision de ce scénario, Dar tire l’importante conclusion générale que les solutions viables ne sont pas seulement du ressort de la technologie et de la science : elles exigent aussi un changement des mentalités, de saines politiques et une gestion avisée des institutions.

William Dollente Dar est le premier Directeur Général de l’Institut International de Recherche sur les Cultures des Zones Tropicales Semi-Arides (ICRISAT) d’origine asiatique (Philippines). Il a aussi été membre du Groupe de Travail sur la Faim du Projet du Millénaire de l’ONU. Avant de rejoindre l’ICRISAT, Dar a été Ministre de l’Agriculture aux Philippines ».


Kanalreunion.com