Culture et identité

Ile de La Réunion : Hommages aux ancêtres sans sépulture

Cimetière du Gol à Saint-Louis

Témoignages.re / 31 octobre 2009

Les représentants de nombreuses religions ont rendu hommage aux ancêtres des Réunionnais morts sans sépulture. La cérémonie a commencé par un chant de Madame Baba, veuve de Gramoun Baba, Zarboutan nout kiltir. Ensuite, Aline Murin-Hoarau a lu ce message que nous reproduisons.

Nout Zancet nout fors

A tous nos ancêtres esclaves, marrons
A tous nos ancêtres qui ont pu garder en misouk cette culture héritée de Madagascar, de l’Afrique

Aujourd’hui ici nous sommes là pour vous rendre un hommage, un bel hommage
Vous qui êtes morts dans des conditions atroces, difficiles, inhumaines, : sous les balles, torturés, suicidés, abandonnés dans la souffrance sans soin, sans sépulture

Aujourd’hui nous sommes là pour que vous retrouver dans la dignité,

Reposez en paix nos ancêtres, reposez en paix

A tous ces âmes errantes

Reposez en paix

Aujourd’hui nous sommes là pour vous honorer,

C’est dans notre cœur que se trouve notre meilleur refuge

Nous n’avons plus honte de vous

Nous ne voulons plus vous oublier

Vous êtes des héros qui ont brandis la bannière, le drapeau de la liberté
vous êtes nos héros morts dans la dignité dans le courage au nom de la liberté

A tous nos ancêtres connus et inconnus, marrons, esclaves,

Donnez à tous vos descendants, ceux qui souvent sont en marge de cette société, ceux qui vivent mal leur ancestralité la possibilité
d’obtenir une place au soleil, éclairez leur réussite, leur force pour s’en sortir, pour se reconstruire,

Communiquer leur votre force, votre rage de liberté,

Une liberté pour construire la tête haute un avenir radieux

Conduisez- les sur un chemin parsemé d’amour, de lumière,

Une lumière qui ne s’éteindra plus jamais.

Une lumière qui va éclairer leur histoire, leur quotidien

Une lumière pour mieux vivre ensemble sur notre belle terre réunionnaise.
Tous nos zancet malgaches et Africains, cé zot nout fors

Nous vous honorons aujourd’hui.

Aline Murin - Hoarau


Kanalreunion.com