Culture et identité

“L’Appel pour une République multiculturelle et postraciale” : « La voie du changement »

Des Réunionnais signataires avec Lilian Thuram et ses amis d’un appel

Témoignages.re / 25 janvier 2010

Mercredi dernier, 20 janvier, Lilian Thuram, François Durpaire, Rokhaya Diallo, Marc Cheb Sun et Pascal Blanchard ont lancé leur "Appel pour une République multiculturelle et postraciale", suivi de 100 propositions pluricitoyennes pour faire avancer concrètement cette cause. Une cause à laquelle se sont associées plus d’une centaine de personnalités, dont les responsables politiques réunionnais que sont Nassimah Dindar et Paul Vergès. Voici la présentation de cet appel, que vous pouvez consulter et commenter avec les 100 propositions dans le N°24 de “Respect Mag” (voir le site http://www.respectmag.com). Les inter-titres sont de “Témoignages”.

Cinquante ans après l’indépendance des États africains, il est temps de poser un juste regard sur un passé qui a des résonances contemporaines sur la société française. L’enjeu : que chacun se sente légitime dans le présent, puisse s’approprier une histoire commune.
Il y a cinq ans, les “événements” dans les quartiers en France pointent déjà les clivages qui, aujourd’hui encore, menacent l’équilibre social. La société française, riche de la pluralité de ses talents, s’est profondément renouvelée. Par contraste, les élites — politiques, économiques, culturelles — ne parviennent pas à intégrer cette nouvelle dynamique.

Un an après une date symbolique

Il y a un an, jour pour jour ce mercredi 20 janvier, Barack Obama est investi 44ème président des États-Unis. L’Amérique prouve alors que l’on peut transcender le poids des traumatismes.
Les Français se réjouissent de constater les évolutions de la société américaine, longtemps déchirée par les préjugés racistes et la ségrégation. Mais nos élites interrogent-elles leur propre faculté à dépasser le poids des héritages ?
Ce même 20 janvier 2009 est aussi le début de la crise politique qui touche les départements ultramarins d’Amérique et de l’océan Indien. À cette occasion, les Français de l’Hexagone découvrent la situation des outre-mers, la crise sociale, politique et mémorielle qui les traverse.

Tracer la voie du changement

La société française peine à intégrer sa dimension post-raciale et multiculturelle. Le débat sur “l’identité nationale” s’impose à ce pays. Sa mécanique se heurte à un défi majeur : comment ouvrir la République à tous les citoyens qui la composent ?
François Durpaire, Lilian Thuram, Rokhaya Diallo, Marc Cheb Sun et Pascal Blanchard ont lancé le mercredi 20 janvier 2010 “l’Appel pour une République multiculturelle et postraciale”, afin d’initier un mouvement citoyen en mesure de tracer la voie du changement. Forts de leurs héritages, les auteurs n’ont pas souhaité réunir des doléances, mais recueillir des propositions constructives, destinées à rapprocher la République de ses principes.

Le sens du mieux-vivre ensemble

Les signataires de l’Appel ont demandé à 100 personnalités, scientifiques ou chercheurs, responsables politiques ou associatifs, acteurs de la société civile ou militants dans les domaines les plus divers, de formuler une proposition concrète pour irriguer de solutions pratiques une nécessaire réflexion sur notre société.
Les 100 propositions nourrissent l’idée que la “diversité”, ne doit pas rester “une bonne intention” cantonnée à “un dossier à part”, ou devenir “un terme à la mode”, mais être envisagée comme une question propre à reconfigurer l’ensemble de la République, dans le sens du mieux-vivre ensemble.


Les signataires des 100 propositions

Abdellah Aboulharjan, Souria Adele, Marijo Alie, Salah Amokrane, Clémentine Autain, Najat Azmy, Linda Baha, Bams, Sylviane Balustre d’Erneville, Nicolas Bancel, Pascal Bernard, Pascal Blanchard, Ben Salama, Nicole Bénessiano, Noria Belgherri, Suzanne Bellnoun, Esther Benbassa, Gilles Boëtsch, Pascal Boniface, Jean-Marc Borello, Ahmed Boubeker, Jeanette Bougrab, Nedjma Boutlelis, Olivia Cattan, Nicole Cyprien, Carole Da Silva, Karima Delli, Richard Descoings, Jean-Christophe Desprès, Bilguissa Diallo, Rokhaya Diallo, Nassimah Dindar, Mamadou Diouf, Disiz, Adoum Djibrine-Peterman, Faycal Douhane, Françoise Driss, François Durpaire, Romuald Dzomo Nkongo, Hakim El Karoui, Réjane Ereau, Mercedes Erra, Anne Esambert, Eric Fassin, Bétoule Fekkar-Lambiotte, Lionel Florence, Maud Fontenoy, Yannick Freytag, Armelle Gardien, Alain Gavand, Nacira Guénif-Souilamas, Mohamed Hamidi, Dawari Horsfall, Simon Houriez, Jean-Paul Huchon, Nicolas Hulot, Marc Jolivet, Anne Jaworowicz, Almamy “Mam” Kanouté, Sevgi Karaman, Bariza Khiari, Aminata Konaté, Eléonore de Lacharrière, Bruno Laforestrie, Amirouche Laïdi, George-Pau Langevin, Laurence Lascary, Luc Laventure, Anne Littardi, Naïma M’Faddel, Alain Mabanckou, Fadila Mehal, Laurence Méhaignerie, Nordine Nabili, Ousmane Ndiaye, Pascal Obispo, Alexandra Palt, Carole Reynaud-Paliguot, Valérie Pécresse, Alexis Peskine, Pascal Perri, Christophe Robert, Sonia Rolland, Ryadh Sallem, Marie-Laure Sauty de Chalon, Claudy Siar, Patrick Simon, Guillaume Silvestri, Etienne Smith, El Yamine Soum, Fodé Sylla, Christiane Taubira, Jean-Claude Tchicaya, Séverine Tessier, Benoît Thieulin, Louis-Georges Tin, Claudine Tisserand, Aurélien Tricot, Catherine Tripon, Françoise Vergès, Paul Vergès, Dominique Versini, Michel Wieviorka, Rama Yade.


Les 100 propositions

Plus de 100 personnalités ont formulé une proposition concrète pour irriguer de solutions pratiques une nécessaire réflexion sur la société française. Bien que le texte constitue un corps cohérent, chacune des propositions n’engage que son auteur et pas l’ensemble des rédacteurs pluricitoyens. Les 100 propositions, coordonnées par François Durpaire, ont été regroupées en 10 axes prioritaires, que voici :
Réconcilier l’identité républicaine et la pluralité
Redynamiser la démocratie
Mener une action positive pour une égalité réelle
Combattre les discriminations sexistes
Changer les représentations
Faire l’égalité par l’école
Retisser les solidarités et promouvoir la mixité
Accompagner les projets et l’innovation
Renouveler la relation avec les départements et territoires d’Amérique, de l’océan Indien et Pacifique
Construire une citoyenneté ouverte sur la planète.


Kanalreunion.com