Culture et identité

L’art de bien découper le papier

Une tradition vieille de 15 siècles

Témoignages.re / 23 février 2010

Et de la feuille de papier sortit un cheval… Grâce à la magie et à la poésie de quelques coups de ciseaux bien placés, vendredi matin à la Maison Carrère (Saint-Denis), Maître Shen Songbai, virtuose de l’art de la découpe du papier, a fait naître des animaux, des fleurs et différentes formes. Membre de la troupe Houbei, Maître Shen Songbai a proposé aussi au grand public une initiation à l’art de la découpe.

Le papier-découpé chinois est une forme d’art qui existe depuis l’invention du papier en Chine, il y a environ 2.000 ans. Les motifs en sont des animaux, des fleurs ou d’autres formes découpées aux ciseaux ou avec un couteau. Les papiers découpés chinois servant essentiellement à l’ornementation des portes ou des fenêtres, ils sont aussi appelés fleurs de fenêtres ou silhouettes découpées.

Le découpage de papier a une longue histoire et illustre aussi bien des thèmes nationaux que régionaux. Il fut très populaire durant la dynastie Qing qui vit le développement de nombreuses techniques, dont l’ébauche et l’utilisation de papier fumé.

Le papier peut être uni ou multicolore ; différentes sortes de papier peuvent être utilisées. Les plus doués peuvent même couper différents motifs sans arrêter leurs ciseaux.

De petite taille, ces œuvres reflètent de nombreux aspects de la vie : la prospérité, la santé ou la moisson. Certains découpages mettent en scène des histoires relatant les réussites obtenues grâce à la coopération et aux efforts en commun.

Certaines trouvailles archéologiques font remonter cette tradition au 6ème siècle. Elle existait probablement avant cela. Le papier découpé était utilisé principalement à des fins religieuses ou décoratives.

Aujourd’hui, seule la fonction décorative subsiste. Ces papiers ornent les murs, les fenêtres, les portes, les colonnes, les miroirs, les lampes et les lanternes dans les maisons. Ils décorent les cadeaux et sont même parfois offerts. Le découpage de papier prend tout son sens durant les fêtes et les vacances.
Lors du Nouvel An chinois, par exemple, les entrées sont décorées avec du papier découpé censé apporter la chance. Le papier est également utilisé comme modèle, notamment en tapisserie et pour le travail de la laque.

Le papier découpé est également utilisé pour les batiks, permettant de créer des motifs variés sur les vêtements de fabrication traditionnelle et artisanale, notamment dans la région géographique du Jiangnan, près de Shanghaï.

(Source : http://fr.wikipedia.org)


Kanalreunion.com