Culture et identité

L’égalité des chances pour les jeunes Réunionnais

Amandine Ramaye

Témoignages.re / 14 décembre 2010

Samedi 4 décembre, lors du 7ème Congrès du Parti communiste réunionnais, Amandine Ramaye, déléguée de La Plaine des Palmistes, est intervenue sur le problème du chômage à La Réunion, notamment celui des jeunes.

Avec 55% des jeunes au chômage !
Avec la disparition de petits boulots !
Avec ses jeunes qui vont se former ailleurs et qui reviennent et veulent travailler chez eux et dont les parents se sont sacrifiés pour financer leurs études à La Réunion et ailleurs !
Lorsque, dans l’Éducation nationale, sur 1.000 postes ouverts chaque année, même pas 10% de ses postes sont attribués aux jeunes Réunionnais formés à La Réunion !
Et lorsque le manque de transparence des embauches, le pistonnage persistent et existent toujours, et que cela semble être normal !

Nous lé jeunes, nou dit : ARRET EK SA !!! Le KREOL, le jeune y gagn travay ! Li lé formé ! Donne a nous not chance !

Arrèt dire que le Kréol lé illettré ! Alors que les diplômés se voient attribuer des postes qui n’ont rien à voir avec leurs compétences !

Est-ce tout simplement ça que nous veu donné comme image au monde entier ? Surtout que nous sommes dans le Patrimoine mondial de l’UNESCO !

Alors, pour une égalité des chances, il est urgent de se dire : Trouvons des solutions et REVALORISONS NOTRE POTENTIEL JEUNESSE !
Pour ce faire, des dispositions doivent être prises pour garantir l’accès des Réunionnais aux écoles de formation et à l’emploi, et ce, dans tous les domaines (santé, l’éducation, sport, etc.).


Kanalreunion.com