Culture et identité

L’Espace Citoyen de Saint-Paul a reçu un débat animé par le Cercle philosophique réunionnais et l’association pour la Promotion du Génie Collectif Réunionnais

Journée mondiale de la Philosophie à l’Espace Citoyen de Saint-Paul

Témoignages.re / 23 novembre 2013

Le 21 novembre est la date choisie par l’UNESCO pour « que chacun exerce son esprit critique et civique », selon les termes d’Irina Bokova, sa Directrice générale. Cette année, cette Journée est placée sous le thème “Des sociétés inclusives, une planète durable”. Les participants se sont agréablement pris au jeu de la dialectique, et en redemandent.



JPEG - 48.7 ko
Jean Viracaoundin, président du Cercle philosophique réunionnais, a animé le débat.

Le thème de la Journée mondiale, "Des sociétés inclusives, une planète durable”, trouve un retentissement particulier « ici et maintenant » . Ici, à La Réunion, et, maintenant, alors qu’on célèbre les 350 ans de notre peuple et qu’un racisme d’une rare violence que l’on aurait pensé révolu semble poindre à nouveau.

Comme un écho à leurs activités de célébration des 350 ans du Peuple réunionnais, ce thème interroge les membres de l’association pour la Promotion du Génie Collectif Réunionnais sur ce qu’ils défendent : apprendre l’histoire de La Réunion, pour comprendre notre présent, le dépasser, et construire une société réunionnaise durablement harmonieuse.

C’est le sens de la publication, et la mise à disposition de tous les Réunionnais, du “Code Noir”. « Le texte juridique le plus monstrueux qu’aient produit les Temps modernes », selon Louis Sala-Molins.

C’est aussi le sens de la pétition lancée par l’association qui demande à l’Académie française et à l’État, par respect pour une partie de notre population stigmatisée, de supprimer des textes officiels de la République française l’usage du mot “noir” dès lors qu’il est utilisé dans un sens négatif ou péjoratif.

Pourquoi faut-il supprimer des textes officiels de la République française l’usage du mot “noir” dès lors qu’il est utilisé dans un sens négatif ou péjoratif ?

C’est la question qui a été mise en débat jeudi soir à l’Espace Citoyen de Saint-Paul.

Sous la houlette de Jean Viracaoundin, Président du cercle philosophique réunionnais, qui a eu la charge d’officier comme “contradicteur”, les invités présents, plutôt habitués à d’autres types de débats, ont pris goût aux joutes intellectuelles et à l’exercice de la dialectique.

Plus qu’un débat, un exercice intellectuel

L’exercice consistant à « remettre à la question ce qui nous parait évident », chacun s’est exprimé. Certains qui n’étaient venus « que pour assister » se sont surpris à prendre part aux débats et à intervenir avec forces arguments.

Les uns énumérant les expressions négatives où le mot “noir” pourrait avantageusement être remplacé par un synonyme ; portant des témoignages et expériences liés à l’usage de ces expressions ; confirmant le lien pouvant être fait entre les mots et l’organisation sociale dans laquelle ce mot est créé et employé… Les autres redoutant l’appauvrissement de la langue si on mutile certains mots de certains sens ; craignant que la suppression de l’usage de ces mots ne règle en rien le problème de fond à l’origine de la revendication ; et s’interrogeant sur les limites de l’exercice…

Toutefois, à l’issue de l’exercice intellectuel, autour du partage d’un pâté créole et d’un verre de limonade, tous les participants, à la lecture faite des définitions que le dictionnaire donne au mot “noir”, ont convenu que la langue française est suffisamment riche pour que l’Administration et ce qui représente notre société, l’État, emploie des synonymes plus riches de sens que le simple mot “noir” quand il est utilisé dans un sens négatif ou péjoratif.

Prochain rendez-vous en décembre

Devant l’enthousiasme des invités de l’association pour la Promotion du Génie Collectif Réunionnais, et à la satisfaction des membres du Cercle philosophique réunionnais, l’Espace Citoyen de Saint-Paul organisera une autre rencontre à la mi-décembre.

C’est précisément pour ce genre d’événement qu’existe l’Espace Citoyen de Saint-Paul. Le gestionnaire du lieu indique que le calendrier peut accueillir bien d’autres événements.


Kanalreunion.com