Culture et identité

La Biodanza, un outil de réhabilitation de l’identité réunionnaise

Une démarche culturelle dans le cadre du développement durable

Témoignages.re / 1er août 2009

Après des dizaines d’années de luttes pour créer les conditions d’un développement durable, La Réunion a commencé à entrer peu à peu dans cette dynamique. Des institutions comme la Région ont lancé des projets dans ce sens, afin que la vie quotidienne de chacun puisse être améliorée. Des militants culturels également, comme les animateurs du Biodanza, un outil de réhabilitation de l’identité réunionnaise basée sur le principe de "mettre la vie au centre".

Depuis le Sommet de Rio de Janeiro en 1992 et l’adoption de l’Agenda 21, nos sociétés sont appelées par les plus hautes instances internationales à entrer dans l’ère du développement durable, c’est-à-dire à changer de modèle de développement et en particulier à prendre soin de l’environnement. Ce sujet intéresse de plus en plus de monde, grâce notamment à tous les militants de cette cause.

C’est dans cette démarche culturelle que l’association Biodanza Océan Indien propose la Biodanza. C’est un outil qui répond à trois questions posées par tout être humain plus habitué à utiliser l’intellect que le corps : Où est-ce que je veux vivre ? Avec qui ? Et en faisant quoi ?
Prendre soin de la vie ou juste le fait de s’approprier de son identité pour mieux se connaître ou apprendre à connaître son environnement : est-ce une priorité majeure ou un défi ? L’identité réunionnaise en question trouvera-t-elle sa place également dans cette dynamique ?

La reconnaissance du Réunionnais

Par ses origines, le Réunionnais a plusieurs cultures : africaine, malgache, européenne, indienne, musulmane, chinoise, etc… Il peut sans complexe afficher son appartenance à plusieurs cultures identitaires et spirituelles.
Cependant, la complexité sociale et culturelle réunionnaise comporte encore des carences. Être descendant d’esclave ou d’engagé n’est pas évident, car le Créole est à la fois le fruit de la souffrance et de l’amour. Il y a encore des souffrances et des difficultés, qui sont dues entre autres aux discriminations et aux tabous autour des niveaux de couleur mais aussi à l’éducation même ; la société réunionnaise est constamment dévalorisée par des modèles extérieurs : “tout ce qui vient de France est meilleur”. Du coup, l’extérieur est son point de référence. C’est un réel handicap qui crée le manque de confiance en ses réelles capacités et potentiels.

Il y a également la discrimination due à l’éducation élitique du départ et à la répression de la créativité. Celle-ci a été remise en cause, voire interdite par la société bien-pensante, et aujourd’hui, beaucoup de Réunionnais ont légué leur créativité par procuration parce qu’ils ne se sentent pas capables d’être créateurs. Heureusement, dans leur recherche d’identité, les jeunes prennent la relève, mais cela n’est pas encore suffisant.
La reconnaissance du Réunionnais aujourd’hui, c’est avant tout mettre ses valeurs au centre. Afin de trouver sa liberté d’être, après sa liberté physique le 20 décembre 1848.

Les réponses de la Biodanza

La Biodanza est une méthode qui est en train de se développer de façon exponentielle à travers le monde. Son concepteur a été nominé Prix Nobel de la Paix en 2002. Elle est reconnue par l’UNESCO comme une danse aux vertus neurobiologiques.

Cette méthode est encore peu connue du grand public, et pourtant elle connaît un vif succès dans le système scolaire en Amérique du Sud, en Italie et en Belgique. En France, la Biodanza est utilisée dans certaines écoles pour la lutte contre la violence ; elle est utilisée également dans certains hôpitaux, dans des institutions sociales, des milieux socio-éducatifs et des entreprises.
Cette méthode a trouvé le soutien de personnalités telles que le chanteur et ministre de la Culture du Brésil, Gilberto Gil, l’écrivain et psychologue, le docteur Leleu, le percussionniste international Guem.

Une danse pleine de valeurs

La Biodanza a été créée dans les années 60 par Rolando Toro, anthropologue chilien, à la suite de ses observations et recherches faites sur l’être humain, lors de ses études d’anthropologie concernant la danse et les rites antiques de célébration de la vie. Son objectif est de promouvoir la santé, le développement de nos potentialités, la préservation et le développement de la vie.

Elle est une danse pleine de valeurs, qui est basée sur le principe biocentrique (mettre la vie au centre), afin de :
• cultiver l’affectivité en favorisant l’échange, le respect et l’acceptation de chacun dans sa singularité et sa différence ;
• prendre contact avec sa propre identité, savoir ce qui est bon pour soi, mettre ses limites ;
• cultiver l’expressivité et la communication, l’expression des émotions, la créativité artistique ;
• développer sa sensibilité cinesthésique, la perception de son propre corps, ainsi que l’habileté motrice, la coordination, la synergie et la précision ;
• acquérir l’apprentissage de la "vivencia" (vivre ses émotions à l’instant présent) par le corps et le ressenti ;
• développer une conscience écologique et un respect de la nature et de l’environnement ;
• développer et amplifier sa perception par la musique et les arts plastiques, développer ses sens ;
• développer la conscience éthique.

Par des danses et des situations de rencontres en groupe, adaptées en fonction de l’âge de chacun, elle stimule de manière ludique la vitalité, la créativité et l’affectivité. Ses outils sont la musique, le mouvement et la "vivencia".

• Contact : Association Biodanza Océan Indien - GSM : 0692-13-67-08 (à partir de 17 heures tous les jours, sauf vendredi)


Qui peut faire la Biodanza ?

Pratiquement tout le monde peut faire la Biodanza, nul besoin de savoir danser. Il s’agit juste de se laisser porter par la musique. C’est un ensemble de danses d’expression corporelle, basé sur une méthodologie précise. Les musiques et les danses choisies peuvent avoir un caractère rythmique (jazz, rock, salsa, samba, rythmes tropicaux) ou mélodique (musiques de films, air de valse, musique pour le tai chi).


Kanalreunion.com