Culture et identité

La Cité de la Musique fête La Réunion et Mayotte

“Une île, un monde”

Témoignages.re / 22 avril 2010

"Une île, un monde", les musiques traditionnelles de La Réunion à l’honneur le week-end du 24 et 25 avril à la Cité de la Musique à Paris.

La Cité de la Musique consacre un week-end entier aux musiques de La Réunion et de Mayotte avec toute une série de concerts programmés sous l’intitulé “Une île, un monde”.

Par le passé, la Cité de la Musique avait déjà organisé une manifestation mettant Madagascar à l’honneur. Mais La Réunion et Mayotte n’avaient encore jamais fait l’objet d’un tel événement au sein de la vénérable institution ouverte depuis 15 ans dans le quartier de La Villette. C’est ainsi un véritable coup de projecteur qui sera donné sur les traditions musicales de l’océan Indien occidental, projet dont l’intérêt n’a pu qu’être conforté par l’actualité récente du classement du maloya sur la liste du Patrimoine culturel immatériel par l’UNESCO.

Cet intérêt s’était déjà notamment manifesté depuis près de deux ans à la faveur de travaux au cours desquels nos facteurs d’instruments ont été sollicités pour fournir à la Cité des instruments emblématiques de La Réunion ; une opération montée en partenariat avec la DAAC du Rectorat dans le cadre de sa convention avec la Cité de la Musique. Ces instruments ont été affectés à un nouvel atelier pédagogique d’initiation et pratique des percussions réunionnaises ouvert au public et qui rencontre un certain succès.

La manifestation “Une île, un monde”, programmée les samedi 24 et dimanche 25 avril, se situe dans le droit fil de ce nouvel engouement. Le projet a été initié lors de la visite à La Réunion en octobre 2008, à l’invitation du PRMA, d’Alain Weber, programmateur musiques du monde à la Cité de la Musique et au Musée du Quai Branly et également directeur du Festival Les Orientales.

Au programme de ce week-end exceptionnel : les Tambours Sacrés de La Réunion, grand concert maloya avec Urbain Philéas et la Famille Lélé et Gramoun Sello. Ce pilier du maloya traditionnel, primé aux Trophées des Arts Afro-caribéens en 2008, a été retenu suite à l’indisponibilité de Firmin Viry qui avait d’abord été pressenti pour son spectacle avec les musiciens indiens du Laya Orchestra. Un projet qui devrait être relancé ultérieurement. La soirée du samedi 24 se terminera par un bal séga avec René Lacaille.

Le dimanche 25, après une nouvelle prestation des Tambours Sacrés l’après-midi, un "zoom" sera présenté sur les traditions de Mayotte avec Del (chant, luth, kabossy…) et le chœur féminin du Déba de Mayotte, récemment programmé au Festival Sol et dont un album vient de sortir sur le label patrimonial Ocora de Radio France, en partenariat avec Takamba, le label du PRMA.

Cette opération se réalise en partenariat étroit avec les Théâtres départementaux de La Réunion et avec l’appui financier de la DRAC, de la Région Réunion et du Conseil général.


Le programme

• Samedi 24 avril à 18h30 : Les Tambours Sacrés de La Réunion.
A 20h00, Maloya avec Urbain Philéas et la Famille Lélé plus Gramoun Sello et son ensemble.
A 22h00, Séga avec René Lacaille et son orchestre.

• Dimanche 25 avril à 15h00 : Les Tambours Sacrés de La Réunion.
A 16h30, Mayotte : Del et l’ensemble du Déba de Mayotte.


Kanalreunion.com