Culture et identité

La Clameur des Bambous – Best of

Saint-Benoît

Témoignages.re / 2 décembre 2010

Le ron l’écab
• Vendredi 3 décembre - “Les voix du peuple”

- Rendez-vous à la rue amiral Bouvet, à Saint-Benoît, après le vernissage de l’exposition de Alain Philibert & Micheline Lebon, un concert visuel, à la nuit tombée, en compagnie de Hélène Ninerola, Bertrand Binet, Sabrina Martinez, Vincent Granger, Marie Annick Moinache.
Renseignements au 0262-50-93-77
On connaît bien et on aime beaucoup la compagnie Carcara : Hélène Ninérola est déjà venue avec “Proserpine” (et a dirigé aussi des ateliers, et mis en scène “Get Ali” avec la cie Nektar), Bertrand Binet nous a en-chanté dans “Pitagaba, Io tragédie”, et “Les voyages de Monsieur B”, Laurence Vielle avec État de marche, et les ateliers qu’elle a dirigés ; c’est pour cela que l’on vous dit d’entrer sans hésiter dans le Ron, les yeux et les oreilles grands ou verts… pour écouter “Les voix du peuple”, textes issus d’un glanage de paroles de femmes de la cité des 4000 (La Courneuve 93), Quartier de Beaufonds (974), par Cécile Hoarau et Laurence Vielle.

• Samedi 4 décembre
À 20h
La scène est ouverte à l’expression des auteurs, compositeurs, interprètes. L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles
La programmation
- Dago Roots/salègy fusion-maloya fusion-reggae dance hall (Piton Saint-Leu).

- Doum Maka/maloya (Le Port).

- Foldire/chanson française (La Possession).

- Labsync/électro fusion-dub fusion-maloya fusion (Mayotte).

- Laska Posse/hip-hop fusion (Saint-Pierre).

- ZIIA/soul-afro soul-reggae (Saint-Pierre).

Autour de 22h
En invité : Gramoun Sello
Légende vivante du maloya, Gramoun Sello, créateur de la mythique Troupe Roséda dans les années 80, maître du maloya “kabaré”, du maloya “lontan” apporte sur scène son tonus, sa sagesse et toute sa connaissance du monde du maloya. Ce n’est pas pour rien si “Ampélémoune”, son album produit par Maloyallstars, a remporté le Césaire de la Musique 2007. Ce retour d’un de ses vétérans témoigne bien là d’une renaissance du maloya traditionnel.


Kanalreunion.com