Culture et identité

La contribution de dernière minute

Jean-Paul Virapoullé et Fabienne Couapel

Manuel Marchal / 8 janvier 2010

L’enquête publique sur la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise a débuté depuis déjà plusieurs semaines. Mais c’est hier 5 minutes avant la clôture, que Jean-Paul Virapoullé est venu pour apporter sa contribution, dictée à Fabienne Couapel. Les masques sont tombés.

À 15h55 hier après-midi, Jean-Paul Virapoullé et Fabienne Couapel pénètrent dans le bureau du Commissaire enquêteur. Quelques minutes auparavant, ce dernier avait fait sortir de la salle quelques personnes brandissant des mots d’ordre hostiles à la MCUR au mépris de la loi.
Juste avant d’entrer dans la salle, Jean-Paul Virapoullé levait le voile sur la manipulation politicienne dont a fait l’objet l’enquête publique. Il a ainsi mis à jour sans équivoque les liens entre l’association Réagir et son courant politique.
L’ex-maire de Saint-André est ensuite entré dans la salle accompagnée de Fabienne Couapel, suivis par les indépendantistes Aniel Boyer et Jean-Claude Barret. Il a dicté à la représentante de Réagir un texte à verser au dossier du commissaire enquêteur. Les portes se sont ensuite refermées sur eux puisque l’heure était dépassée. C’est donc à huis-clos avec Jean-Paul Virapoullé et Fabienne Couapel à l’intérieur que s’est terminée cette enquête publique sur la MCUR.

M.M.


Kanalreunion.com