Culture et identité

"La guerre Cilaos" : « in zistoire vrai » — 5 —

Nout mémwar

Témoignages.re / 24 février 2012

Vendredi dernier, dans cette chronique hebdomadaire consacrée à "nout mémwar", "Témoignages" a publié la quatrième partie d’un document très intéressant rédigé en 1966 par Jean-Claude Legros et paru dans une revue du P.C.R. ("Réalités et Perspectives") sous le titre « La guerre Cilaos ». Un document rédigé en créole réunionnais, dans une graphie d’il y a près d’un demi siècle. Voici la suite de ce document, avec le chapitre 4, qui raconte la suite de la chasse aux marrons menée par Mussard dans le cirque de Cilaos depuis 1744. Les inter-titres sont de "Témoignages".

- Mai 1752 : Mussard i artourne l’Ilet-à-corde.

- 7 mai : li arrive su l’îlet, mais le chien encore inn fois la senti. Marron la pu là. I resse jusse in chef i appelle Londi. Mussard i tué ali.

- 27 juin : dans les hauts la Rivière Saint-Étienne, Mussard i trouve deux-trois camps, toute lé vide. Li tué deux fanm i rode chappé.

- 31 juillet : li passe par la Gueule Bras-de-Patate, li monte par Bras-du-Gol, li trouve in camp, lé vide.

- Août 1752 : Mussard i monte par la Rivière-des-Galets sanm 7 soldat.
30 août : zot i arrive Ti-Serré, encore in coup le chien la senti azot. Marron i sauve, mais Mussard i gaingne tué Matié ec inn fanm.

Treize i mort là-même


- Déssanm 1752 : Mussard i passe par Mafate, li contourne la Rivière-des-Galets, li prend sentier Côteau Maïdo, li passe par Brûlé-de-Saint-Paul, l’Ilet-à-corde, sentier Ti-Bénare, l’Ilet Latanier. Li trape Sanson sanm deux fanm.
Li repasse par le Fond-de-Sanson, Ti-Bénare, Zoranger, Zirondelle ec l’Ilet-à-corde dann cirque Mafate.
Pou qui tué pas li, Sanson i amonte azot chemin pou allé dann camp Laverdure. Zot i passe par la Rivière-Saint-Etienne, zot i trouve le camp de Rara ec le camp de Pire. Zot i tonm su deux fanm zot i gaingne trapé. Mais zot na pu de munition, i faut zot i artsann.
28 déssanm : zot i remonte. Rente Bras-de-la-Plaine ec l’Ilet Marron, zot i trouve deux village, jusse quand na in cyclone i arrive. Deux côté, personne i bouge pu, pou empare cyclone.
Quate jour après, na pu le vent, le chien i sent pas rien. A terre na la boue, i entend pas rien. La nuite, Mussard ec son bann i entoure le camp, sans fait désorde. Mais grand matin, la brise i lève. Le chien i sent l’odeur, i aboye. Toute marron i rode chemin pou sauvé.
Bann chef marron i resse en place pou bataille. Treize i mort là-même : dann tas, Laverdure, Sarcemate, Fiague, Sylvestre, Démalé, Raphaël, Barre, Sarlave, Isabelle, Marianne, Vave.

Dimitile ec Simitave i gaingne chappé


- Février 1753 : Mussard i monte par la Rivière-Saint-Etienne.

- 6 février : zot i trouve le camp bann Dimitile ec Simitave. Navé 23 marron. Zot i tué 6 marron. Dimitile ec Simitave i gaingne chappé.

- 27 février : sul plateau Brûlé-Marron zot i entoure in camp : marron i gaingne pas sauvé, zot lé épuisé. Zot i laisse Mussard ec son bann trappe azot. Dann tas, navé Sicile, Dianamoise, Paul, Rabefin, Manonga.
I connaît pas ko sa la fait Dimitile ec Simitave.
Comme sa même la fini la guerre Cilaos.

(À suivre)


Kanalreunion.com