Culture et identité

La MCUR, un combat réunionnais

Témoignages.re / 19 décembre 2009

En ce 20 Désanm, comment ne pas parler du projet de Maison de civilisation et de l’unité réunionnaise (MCUR) ? La Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise est un projet de rupture. Rupture avec les formes traditionnelles du musée, par l’ouverture l’interactivité et la multiplication des activités et des lieux de rencontre. Rupture avec l’architecture conventionnelle, par une forme adaptée à l’environnement et aux impératifs du développement durable. Rupture, surtout, avec une forme d’histoire qui privilégie le point de vue des dominants, et leur récit de l’histoire, qui passe sous silence l’histoire des exploités. Avec la construction de la MCUR vient le temps de la parole pour tous ceux qui font La Réunion dans son incroyable diversité : Kaf, Malbars, Chinois, Yabs, Zarabs… Destinée à rétablir la mémoire de l’esclavage, la MCUR est le prolongement naturel de la reconnaissance du 20 Désanm… et sa continuation, car son ambition est d’aider à la cicatrisation des blessures héritées du passé esclavagiste et colonial.
Comme le 20 Désanm, la MCUR a aujourd’hui des adversaires acharnés à sa perte… qu’ils soient identiques ou qu’ils aient donné à leur discours une tonalité plus moderne, leur but demeure le même qu’hier : étouffer la mémoire et la conscience du plus grand nombre, pour que puisse perdurer la domination culturelle qui se superpose aux inégalités sociales. Dans un monde où il est urgent de mettre fin aux injustices, le combat pour édifier ce lieu commun à tous les Réunionnais prend toute sa signification.


Kanalreunion.com