Culture et identité

Là où sont passés de nombreux ancêtres

Présentation des cérémonies des 150 ans du Lazaret

Témoignages.re / 10 décembre 2011

Le dimanche 18 décembre prochain, le Conseil général organise une manifestation pour célébrer les 150 ans du Lazaret de la Grande Chaloupe.

Jeudi dernier, après la remise des Prix du concours "Le carnet de voyage d’un jeune engagé indien", Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, a relaté les manifestations prévues le 18 décembre dans le cadre de la célébration du 150ème anniversaire du Lazaret.
Ce sera l’occasion pour le public réunionnais de découvrir la seconde tranche des travaux de rénovation du lazaret, débutés en 2004. « Le Lazaret 1 est le second temps fort de cette année culturelle après la mise en place de l’Iconothèque. Le Conseil général est propriétaire de nombreux bâtiments, un patrimoine d’une immense valeur, et depuis plusieurs années, nous menons des actions en faveur de la valorisation de ces sites. Depuis 2004, nous avons entrepris les travaux du Lazaret 1 à la demande des habitants de la Grande Chaloupe qui entretenaient ce lieu naturellement. C’est ici encore la concrétisation de la politique culturelle du Conseil général qui vise à mettre en place une valorisation de ses sites pour les touristes locaux et extérieurs et une transmission des savoirs, car il est essentiel de connaître son histoire, de l’appréhender pour construire sa culture et la partager. Le Lazaret occupe une place importante dans l’histoire de la construction de la société réunionnaise. C’est un lieu de mémoire, des milliers de nos descendants y sont passés. Le chantier patrimonial est exemplaire en raison de la diversité et aussi de la qualité du partenariat qu’il a mobilisé, des scientifiques, des historiens, des associations, l’État à travers la Direction des Affaires culturelles. Nous avons mutualisé les moyens pour coordonner les actions. Aujourd’hui, c’est une grande satisfaction, c’est la concrétisation de nombreuses années de travail et je tiens à remercier l’ensemble des acteurs qui ont participé à la restauration de ce lieu emblématique peu connu et peu valorisé », a expliqué Nassimah Dindar.
Une mise en lumière des bâtiments, des visites guidées, des films documentaires et autres animations musicales seront offertes aux visiteurs.


Kanalreunion.com