Culture et identité

La royauté thaïlandaise

À la découverte de Bangkok

Céline Tabou / 16 avril 2011

Ancienne monarchie absolue, la monarchie constitutionnelle sur le modèle britannique en 1932. La Thaïlande est dirigée par la famille Chakri, dynastie fondée en 1782. Celle-ci a pris la succession des rois d’Ayutthaya qui ont été déchus par les Birmans, c’est à cette époque que Bangkok a été fondé comme capitale du royaume. Les rois Chakri prirent le nom dynastique de « Rama », le dernier roi en exercice Rama IX, porte le nom de Bhumipol Adulyadej.

Une famille royale adorée

La dynastie Chakri règne encore à ce jour sur les destinées du royaume de Siam, entre 1782 et 1802, les invasions occidentales ont entrepris au cours du 19è siècle de soumettre et de se partager l’Asie du Sud Est. Face à la colonisation européenne, Rama V (1881-1925), monarque moderne et érudit signa d’importants traités de commerce avec les puissances européennes pour éviter toute incursion militaire.

Rama V est connu dans tout le pays, comme le roi ayant conduit la Thaïlande à la modernisation. D’où la vénération qu’ont les Thaïlandais pour lui. La construction de chemins de fer et l’abolition de l’esclavage en 1905, sont les points majeurs du règne de Rama V. À la fin de sa vie, il dut tout de même céder des territoires à l’Indochine française (le Laos en 1893 et le Cambodge en 1907) et à la Birmanie anglaise (États de la péninsule malaise).

Le roi actuel, Rama IX, est sur le trône depuis 1946. Âgé de 84 ans, Bhumibol Adulyadej est un véritablement francophile. Il a grandi et suivi ses études à Lausanne en Suisse romande. Il a permis le développement économique des zones reculées du pays. De plus, la particularité de son règne est qu’il a su gérer plusieurs coups d’État militaires et a traversé plus d’un demi-siècle de règne, faisant de lui le Roi le plus vénéré de Thaïlande.

Un système politique sous le modèle britannique

Indépendante depuis 1238, la Thaïlande est appelée officiellement Royaume de Thaïlande. Le pays est le seul du Sud-Est asiatique a n’avoir jamais été occupé par une puissance étrangère, cependant, il a partiellement été occupé durant l’entente cordiale franco-britannique et le Japon. Le système politique thaïlandais est une monarchie constitutionnelle depuis 1932, au sein duquel 393 membres sont élus à la Chambre basse pour quatre ans (Saphaa Phuu Thaen Ratsadon, ou Chambre des députés) ainsi que le Premier ministre. Les 270 sénateurs de la Chambre haute (Wuthisaphaa ou Sénat) sont eux, nommés par le Premier ministre, pour six ans.

En Thaïlande, le Sénat a moins de pouvoir que la Chambre des députés qui vote et promulgue les lois, alors que de son côté, le Sénat vote les amendements à la Constitution. Tous les onze partis politiques se présentent aux élections nationales, mais seuls cinq d’entre eux sont majeurs : le Parti démocrate actuellement au pouvoir avec Abhisit Vejjajiva, le Parti des aspirations nouvelles, le Parti de la nation thaïe, le Parti du développement national et le parti Thai rak Thai (« les Thaïs aiment les Thaïs »).

 Céline Tabou 


Kanalreunion.com